AccueilLifestyle

Déso, mais ces coupes de cheveux qu’on voit à la télé doivent (vraiment) disparaître

Publié le

par Coumbis Hope Lowie

On a regardé assidûment la première partie de la nouvelle saison de Stranger Things, et on a eu du mal à se concentrer tellement les coiffures étaient moches.

Déso, mais ces coupes de cheveux qu’on voit à la télé doivent (vraiment) disparaître

(© Netflix)

On est du style à être team "les goûts et les couleurs/il faut de tout pour faire un monde/la beauté est dans l’œil de celui qui la voit" et tous les autres dictons qui tentent (tant bien que mal) de nous persuader que la vraie beauté est intérieure et que la mèche ne fait pas le moine. Mais on pense – vous nous direz ce que vous, vous en pensez – qu’il existe des limites. Et franchement, ce coup-ci, ce n’est pas plus mal.

On ne va pas à poil au bureau, même si on aimerait. On ne met pas du sel dans son thé, ni dans son jus d’orange, ni dans son café. À part sur TikTok, mais c’est un autre débat. Et il y a des coiffures qu’il faudrait éviter de porter dans la vraie vie. On ne parle pas bien sûr des coupes de cheveux traditionnelles, culturelles… On ne se permettra jamais de critiquer de telles choses parce que c’est super déplacé, disons-le, et on s’en contrefiche de notre avis. Concernant celles qui vont suivre, on ne critique pas (pas ouvertement en tout cas), mais on se pose beaucoup de questions.

La coupe d’Angelina Jolie dans Une vie volée

Il y a toutes nos actrices préférées dans ce film génialement triste. Winona Ryder (qui a d’ailleurs une coupe horrible dans Beetle Juice et dans Stranger Things, même si, là, on comprend, parce que sa vie est vraiment très stressante), Brittany Murphy, Elisabeth Moss (vous avez vu sa coiffure dans Mad Men ?!!!! C’était quoi ça ?). Mais ce qui nous a vraiment suivis pendant toutes ces années, c’est l’incompréhension.

Pourquoi Angelina Jolie arbore cette coupe ? Pourquoi sa frange est coupée aussi courte ? Pourquoi ses cheveux sont aussi secs ? En plus, ça ne colle pas vraiment avec son rôle de petite peste qui sait tout et qui veut du mal à tout le monde. Elle est plutôt du style à couper les mèches des endormies pour en faire une belle perruque. Le pire, c’est qu’elle n’est pas la seule. Tout le monde avait des franges horribles à "l’époque". Courteney Cox dans Scream 3 ? Michelle Williams aka Jen de Dawson ? Un désastre.

Chuck Bass dans Gossip Girl

Dans la saison 1 de Gossip Girl, tout le monde déteste Chuck. Et ils ont raison. C’est un gosse pourri gâté narcissique, manipulateur, doublé d’un agresseur sexuel. Avec le recul, on se demande vraiment comment il a pu se faire pardonner par le public. Parce que tout ce qu’il a fait, c’est tomber amoureux de Blair (qui est le meilleur perso, donc ça ne demande aucune force de caractère particulière) et lui faire du mal pendant cinq saisons.

Vous l’aurez compris, nous aussi on déteste Chuck. Mais il y a peut-être une chose pire que son caractère, et c’est sa coupe de cheveux dans la saison 1. C’est un mélange de Tokio Hotel et de Seth Cohen de Newport Beach : ça aurait pu être ce qui se fait de mieux, mais c’est totalement raté. Tout ce qu’on peut faire, c’est conseiller à Chuck Bass de mettre moins d’argent dans les stupéfiants et plus dans les coiffeurs.

Les perruques de Lily (pardon, Lola) dans Hannah Montana

Déjà, on ne comprend pas le délire de Superman et d’Hannah Montana. Le boug met des lunettes et vous ne savez plus qui il est ? Du coup, on a toujours été un peu tristes pour Clark Kent et Miley Stewart. Personne ne les aimait assez pour vraiment les reconnaître. Un peu comme la promo d’Omar Sy pour Lupin. Ils ont regardé, mais ils n’ont pas vu. Ou l’inverse. Et on espère que si, un jour, on met des lunettes ou une perruque, nos proches nous reconnaîtrons. Ou au moins notre N+1.

Revenons à Lily, la meilleure amie de Miley. Quand cette dernière devient Hannah Montana, Lily se transforme en Lola. Et elle met des perruques immondes qui sont limite une insulte à l’histoire très riche des PP. On aime bien les couleurs, mais la texture ? Brillants comme les yeux d’un bébé fiévreux et rêches comme une brosse à dents. Pour ne pas dire autre chose. It’s a no. I’m not agree. At all. Vous l’avez ?

La nouvelle coupe de Raiponce

Fleur aux pétales d’or, répand ta magie. On connaît tous l’histoire. Une jeune fille en fleur aux longs cheveux coincée dans une tour avec pour seul ami un lézard. Pas très folichon, le quotidien. Mais bon, elle aime bien ranger son petit studio et se brosser les cheveux. C’est surtout sa mère qui aime lui brosser les cheveux. Oui, c’est ça le synopsis, et non, ce n’est pas le début d’un film porno un peu trop à l’aise avec l’inceste.

Du coup, Raiponce a des longs et beaux cheveux magiques mais elle est emprisonnée. Quand elle s’échappe et qu’elle découvre qu’en réalité c’est une princesse, elle doit couper ses cheveux. On comprend le message : renoncer à quelque chose qu’on aime pour avoir un truc un peu plus important au final : la liberté. OK. Mais on n’aurait pas pu lui égaliser les cheveux et lui faire une mignonne petite coupe ? C’était trop demandé ?

Eleven et Will de Stranger Things

Nous, on est comme Baloo. Il nous en faut peu pour être heureux. Donc la nouvelle saison de Stranger Things nous a comblés de bonheur. On n’a pas encore bien compris pourquoi Vecna est devenu le cousin éloigné du Démogorgon, mais OK. On se laisse bercer par l’intrigue et Kate Bush. Mais il y a un truc qui nous a quand même un peu irrités : l’état capillaire de la plupart des personnages.

À part Lucas avec son afro impeccable et Mike avec ses longues boucles bien détendues et hydratées. Très "Hotel California". Mais le reste ? Une horreur. La petite coupe au bol de Will à la Jacquouille la Fripouille rencontre Agnès Varda ? La frange sèche d’Eleven ? Et vous avez vu l’état des cheveux de Jonathan ? On ne parle même pas d’Eddie. C’est tellement grave qu’on est prêts à prendre un congé sabbatique pour apporter de l’après-shampoing ultra-nourrissant sur le plateau. Oui, on en est là.

À voir aussi sur konbini :