AccueilLifestyle

Spoiler alert : la date de confinement "annoncée" par Disneyland était une fake news

Publié le

par Arthur Cios

Une image a beaucoup tourné sur les réseaux sociaux, laissant penser que le confinement durerait jusqu'au 12 février.

Vous avez sans doute vu passer cette image, qui paraissait en surface officielle, qui a énormément tourné sur les réseaux (et même à la télévision), et qui laissait penser que Disneyland savait avant tout le monde que le confinement durerait jusqu’au 12 février. Figurez-vous qu’elle est fausse – enfin, incomplète, et du coup, elle ne porte pas du tout le message politique qu’on lui prête. Explications.

De l’importance des vacances scolaires

Le 28 octobre dernier, le président Macron a annoncé un deuxième confinement, allant officiellement du 30 octobre au 2 décembre 2020. Mais une image a beaucoup tourné ces derniers jours. Cette dernière semblait venir de Disneyland directement, et annonçait que le parc d'attractions serait fermé du 30 octobre au 18 décembre, puis du 4 janvier au 12 février.

De très nombreux internautes ont interprété cette photo comme une façon officieuse d’annoncer que le confinement durerait bien plus longtemps que prévu, comme si le parc avait plus d’informations sur les décisions du gouvernement à venir et agissait en conséquence. Ce qui n’est qu’en partie vrai.

Le Monde nous rappelle, comme le bandeau en bas de l’image nous le laissait le deviner, qu’il ne s’agissait pas d’un outil de communication propre à l’entreprise aux grandes oreilles, mais à ED92, un site spécialisé sur Disney et l’actualité des parcs. Il suffit d’aller voir sur les pages de Disneyland Paris pour voir que la communication n’est pas vraiment la même.

Dans ce tweet officiel, les dates sont les mêmes, mais il est apporté la précision suivante :

"En prévision des vacances de Noël, les réservations restent ouvertes pour des séjours du 19 décembre au 3 janvier. Nous espérons être ouverts pendant cette période si les conditions sont réunies et les décisions gouvernementales le permettent."

Ce n’est donc pas tout à fait la même chose. Le parc est fermé jusqu’à février, le temps que la situation sanitaire s'apaise. Et la potentielle réouverture autour des fêtes ne dépend pas du tout de Disney, et tient plutôt d’un désir de pouvoir accueillir les personnes souhaitant venir pendant les périodes de vacances scolaires – qui sont, en l’absence de touristes, les périodes où Disneyland peut possiblement avoir le plus de visiteurs.

Par ailleurs, la date de réouverture, le 12 février, ne colle pas à une fin de confinement décalée, mais plus aux premières vacances scolaires de la période, comme le rappelle Le Monde. Il s’agira en l’occurrence de la zone C (académies de Paris, Versailles, Créteil, Montpellier, Toulouse), qui sera en vacances d’hiver à partir du 13 février.

On vous rappelle que l’entreprise a perdu 4,8 milliards de dollars rien que sur le troisième trimestre de son exercice décalé, et va virer 28 000 personnes juste en ce qui concerne les parcs à thème, sous prétexte d’une situation économique compliquée. Car en Californie, le Disneyland original n’a pas rouvert ses portes depuis mars dernier.

Enfin, s’il vous faut plus d’arguments, sachez que le Parc Astérix a également rendu possibles des réservations pour la période allant du 19 décembre au 3 janvier. Preuve s’il en fallait que les parcs d’attractions sont en détresse économique, et préfèrent fermer jusqu’à un potentiel déconfinement autour des vacances scolaires.

Donc non, désolé, Mickey n’a pas plus d’informations que vous sur le confinement. Pour l’instant en tout cas.

À voir aussi sur konbini :