Daniel Johnston étiquette des t-shirts

Le formidablement névrosé Daniel Johnston, héraut lo-fi des années 1980 à nos jours, continue de faire tourner ses dessins.

Le musicien, modèle avoué de Kurt Cobain, Sonic Youth ou TV On The Radio, lâche temporairement la guitare pour montrer ses oeuvres au monde.

Publicité

Après la parution de sa BD Space Ducks, et son expo itinérante qu'on a pu voir à Nantes ou Madrid, qui regroupait les gribouillages faits maison d'un des plus grands compositeurs de la pop moderne, Johnston prête ses traits à la marque new-yorkaise Supreme.

La démarche est un poil étonnante dans la mesure où Johnston est plus habitué à rester à l'ombre de l'indé marginal plutôt que sous les projos mercantiles. Reste que les logos dessinés reprennent les figures majeures de l'oeuvre Johnston : un Captain America naïf, Joe le boxeur ou encore la version alien de sa grenouille légendaire. De quoi afficher ses lubies avec panache.

Publicité

 

Par Konbini, publié le 12/06/2012

Copié

Pour vous :