AccueilLifestyle

Concept Sushi Cat : des chats et des sushis, mashup ultime

Publié le

par Afifia B

Des chats et des sushis, bienvenue chez Neko Sushi, le site qui te propose de goûter au sushi cat, le mème félino-culinaire !

Internet et les chats : une histoire d'amour empreinte d'absurdité et de non-sens;-  peut-être est-ce cela le secret de la longévité amoureuse... Le web est contaminé par une boulimie féline qui sévit à coups de chats mignons et autres gifs déclinables à l'infini. Que manquait-il pour poursuivre l'aventure ? Le sushi cat bien sûr! Du riz, une crevette et un chat pour un mème plus-décalé-tu-meurs. Ça ne sert à rien, on ne saurait même pas dire si c'est joli. Pour la drôlerie, aucun doute cependant : on est bien dedans. Le reste est un mélange de perplexité et de curiosité hallucinée.

Sushi Cat à emporter

Neko Sushi, c'est le site créé par les mecs de Tange & Nakimushi Peanuts sur lequel vous pourrez retrouver la spécialité Sushi-Cat. Concrètement, un sushi cat, ça ressemble à ça :

Flippant, vous avez dit flippant ? Allons n'ayez pas peur, les créateurs de cette combo magique ont simplement voulu ouvrir la porte d'un autre monde. Celui où les chats rencontreraient des sushis et se lieraient à eux à vie. Alors bien sûr, une telle relation ne peut qu'être propice à l'introspection : " Why am I a sushi ?" se demandent les félins en boucle. Le chat se tâtonne, s'interroge pour saisir les contours de son nouveau statut de chat à manger. Un bouleversement qu'il fallait bien illustrer.

Dans une vidéo réalisée par les inventeurs du Sushi Cat, l'univers imaginaire de ces félins sur riz est présenté en chanson et le moins que l'on puisse dire c'est que leur monde ne manque pas de couleurs. 1:40 de voyage dans l'esprit Sushi Cat : un condensé de miscellanées kitsches à base de dinosaures, poupées russes, partitions musicales dessinées dans le ciel et autres chats qui pleurent des larmes de cristal.

Comment ça vous ne croyez pas un mot de ce qu'on raconte ? Voyez pas vous-mêmes !

On a atteint-là la pointe de l'absurdité du mème et le pire, c'est qu'on risque d'entendre parler de chats pendant encore longtemps. Même après ça.

crédits images : Nekosushi

source : Itsnicethat

À voir aussi sur konbini :