Concept : les collants poilus anti-harceleurs

Des collants poilus pour repousser les pervers, c'est la nouvelle invention chinoise qui fait grand bruit. Un grand bruit bizarre...

© capture Weibo

Facebook n'ayant pas droit de cité en Chine, c'est sur le réseau social Weibo que les Chinois font tourner leurs trouvailles et autres cames délirantes. Parmi ces dernières il en est une qui ne laisse personne indifférent : les collants poilus.

Publicité

L'image d'une internaute portant cette paire de poils tourne et retourne sur la Toile chinoise pour promouvoir cette nouvelle invention qui malgré son incongruité a un but bien précis : enlaidir les jolies jambes pour éloigner les pervers et autres harceleurs de rue. Ha bon ?

Des collants à poils anti-mateurs poilus

Que ces collants attisent la curiosité des Chinois dans le délire modesque qui leur est propre, soit. Ce n'est pas la première fois qu'une lubie chinoise fait parler d'elle au-delà des frontières. On aurait même pu rire de cette fantaisie à poils et la faire tourner comme une bonne herbe hilarante. Mais coller à cet accessoire la fonction de repoussoir à pervers, voilà qui laisse perplexe.

Publicité

D'après le site Aujourd'hui en Chine qui relaie l'objet bizarre, ces collants poilus pourraient bien faire fureur cet été. Mais l'avantage de mettre une jupe en plein été, c'est de pouvoir laisser les jambes à l'air libre alors pourquoi opter pour des collants, poilus qui plus est ?

C'est sur Weibo que ces curiosités vestimentaires sont apparues il y a quelques jours

En outre, si l'on considère que ces collants enlaidissent pour se prémunir des agressions, pourquoi s'enquiquiner d'une combo jupe-collants poilus quand on peut simplement enfiler le pantalon le plus basique qui soit ?

Publicité

Alors certes, ces collants poilus sont comme beaucoup d'autres accessoires chinois : un énorme clin d'oeil humoristique. Mais sur ce coup, le meilleur des clins d’œil est encore de s'afficher comme on le souhaite sans tenir compte des bouches baveuses des reluqueurs de rues.

Parce que mine de rien, s'il faut que les femmes se mettent à s'enlaidir pour éviter d'être harcelées, à quoi bon nous bassiner avec la confiance en soi, l'indépendance et le devoir de s'assumer en toute circonstance. Il incomberait à la femme de courber l'échine face aux harceleurs pour éviter les agressions ? Première nouvelle ! Les collants à poils seraient-ils une version LOL de la burqa ? Intéressant.

Par Afifia B, publié le 18/06/2013

Copié

Pour vous :