A New York, Mike D des Beastie Boys gère l'après Sandy

Au cours des derniers mois, avec son Rockaway Plate Lunch Truck Mike D des Beastie Boys a offert réconfort et repas chaud aux résidents du quartier de New York. Une initiative à signaler. 

Mike D

A la suite de Sandy, de la dévastation ambiante et du manque manifeste des biens de première nécessité pour de nombreux New Yorkais, de charitables initiatives se sont développées à droite et à gauche. Et parfois même de personnalités qui ont mis la main à la patte dans des proportions assez impressionantes.

Publicité

MIKE D EN CUISTO

Publicité

On connaissait le militantisme hédoniste des Beastie Boys, le groupe que se battait pour le "droit de faire la fête". Néanmoins c'est un activisme au tout autre visage qu'a offert Mike D, au cours des derniers mois. Une initiative qui mérite d'être soulignée.

Après l'ouragan qui priva de courant la mégalopole américaine pendant plusieurs jours, Mike Diamond est allé constater l'ampleur des dégâts dans le quartier côtier de Rockaway. Une conclusion : ce dont avait le plus besoin les habitants de ce quartier coupé du monde, c'était un repas chaud. Puis une organisation sur pied.

Publicité

Avec le restaurateur Robert McKinley, ils ont alors utilisé leurs contacts dans le monde de la cuisine et ont notamment fait appel à Sam Talbot, finaliste de Top Chef version U.S. Résultat, avec Rockaway Plate Lunch Truck, Mike D et son équipe se sont promenés de coins de rues en coin de rues pour offrir un repas chaud à qui en avait besoin. Le tout gratuitement, pour un menu unique : riz, poulet, haricots et légumes.

Et un impact retentissant : pendant cinq mois, ce sont près de 19 000 repas qui ont été servis par l'équipe de ce food truck pas comme les autres. Une activité associative pas totalement éloignée de l'univers artistique du groupe selon le MC :

Publicité

La nourriture a toujours été un thème récurrent dans nos chansons (...) En plus on a quand même passé beaucoup de temps dans notre vie à commander à déjeuner ou à dîner.

Passée la tempête, c'est à une toute autre tâche que le natif de la Grosse Pomme a décidé de s'atteler : redynamiser l'activité économique de la zone et transformer son projet caricatif en une véritable petite entreprise dont la gestion sera confiée à des résidents de Rockaway.

Une levée de fond est ainsi organisée sur Waves for Water pour offrir des bases financières saines au projet :

Si nous pouvons faire partie du mouvement et inspirer ce type de tourisme local, ça pourrait faire beaucoup pour leur économie.

Et nul doute qu'avec Mike D comme ambassadeur de cette noble cause, le plafond de 500.000$ fixé sera rapidement atteint. Du moins, on l'espère.

On vous conseille également : 

Source : NY Daily News

Par Tomas Statius, publié le 09/04/2013

Copié

Pour vous :