Le Japon fait dans le droit de cuissage publicitaire

Au Japon, on ne fait plus dans les voitures ambulantes mais dans la cuisse de jeune fille. Cette zone assez attractive est devenue un encart publicitaire. Les voyeurs n'auront désormais plus de complexe au pays du Soleil Levant (la jupe).

La chaussette montante de la jeune japonaise qui dandine à la sortie du lycée a fait tourner la tête de certains. Dont celle de l'agence publicitaire Absolute Territory qui a eu l'idée saugrenue d'utiliser le corps de ces jeunes filles pour y coller des autocollants promotionnels. Si l'initiative parait curieuse il s'avère qu'elle cartonne au Japon et ce n'est pas près de s'arrêter !

Publicité

Femme-sandwich 3.0

Publicité

Absolute Territory ou "Territoire Absolu" c'est le nom de l'agence à l'origine de cette opération mais aussi celui donné à cette partie de la cuisse dénudée des jeunes filles japonaises. Là-bas, le port de la chaussette montante est toujours dans le vent et les publicitaires ont eu l'idée de s'approprier ce bout de chair laissée à l'air libre pour vendre leurs produits. Certes le corps des femmes n'est pas une carrosserie mais pour une centaine d'euros pas jour, il s'avère qu'elles sont plus efficaces qu'une  Twingo !

On pourrait dénoncer le ridicule de la chose sauf que cette nouvelle habitude plait assez aux Japonais. La prise de photo et ce système de partage sur les réseaux sociaux rendent la chose attractive et très populaire. Même le groupe Green Day a utilisé cette voie publicitaire pour promouvoir son dernier album Uno au Japon. Si Green Day l'a fait alors...

Publicité

Tatoue-m0i sur les cuisses

Quel est le meilleur moyen pour une entreprise de transformer une offre farfelue en avantage ? Y apposer des conditions. Si elles sont remplies, cela devient presque un honneur que de payer de sa cuisse. Bienvenue dans l'ère du droit de cuissage publicitaire.

Le profil des jeunes filles est sélectionné selon ces conditions :

Publicité

  • Etre âgée de 18 ans au moins ( l'âge maximum n'est pas précisé mais on suppose que c'est relatif à la qualité de la cuisse);
  • Etre présente sur les réseaux sociaux;
  • Avoir au moins 20 abonnés Twitter.

Chacune des jeunes filles qui accepte de jouer le jeu est rémunérée 10 000 Yen la journée, soit 110 euros pour 8 heures. Ce n'est pas bien fatiguant en soi et la seule activité imposée durant ce laps de temps est de se prendre en photo et de poster les images sur les réseaux sociaux. Ces dernières créent d'ailleurs un réel engouement. Ça change des plats de pâtes sur Instagram.

Hormis les tatouages malabars et les supporters de football qui se collent des fanions sur la face en guise de soutien, la France ne connait pas encore ce phénomène. Mais si ça arrive, promis on vous tient au courant très rapidement.

Source / Crédits Photo : DR

Par Afifia B, publié le 27/02/2013

Copié

Pour vous :