St Mary street is one of the main streets of central Cardiff, the capital city of Wales. It is one… Lire la suite

La fin de la gueule de bois est-elle proche ?

Un chercheur britannique spécialisé en neuro-psycho-pharmacologie déclare avoir probablement trouvé le moyen de boire de l'alcool sans en ressentir les effets néfastes.

David Nutt, notre sauveur.

L'attitude habituelle des gouvernements pour lutter contre les ravages de l'alcool est de passer soit par une taxation des prix, soit d'en limiter la consommation. Dans un article publié sur le site du Guardian, David Nutt, chercheur en neuro-psycho-pharmacologie, explique qu'il a peut-être trouvé une troisième solution.

Publicité

Cet expert des effets des drogues sur le corps humain a mis au point un liquide, sous forme de cocktail, qui imiterait les effets de l'alcool. Ce produit atténuerait l'addiction, l'agressivité et les effets secondaires qui subsistent le lendemain. Enfin, point essentiel, il semblerait qu'un "antidote" permette d'atténuer très rapidement les effets de cet "alcool de synthèse" afin d'être sobre en quelques minutes. Très british, le docteur explique au quotidien britannique :

Après avoir pris une de ces substances, je me suis senti relaxé et légèrement ivre pendant une heure mais dans les minutes qui ont suivi la prise de l’antidote, j’étais de nouveau opérationnel et donnais une conférence sans aucune difficulté.

Le professeur en est encore au stade des expériences (goût, visuel, etc) et n'attend qu'un financement extérieur pour se permettre de développer et commercialiser le produit. Pourtant, il est très probable qu'il ait à faire face à une levée de boucliers des sceptiques, mais surtout des industriels de l'alcool.

Publicité

Pas tout de suite donc, mais il a de l'espoir. Il compare son idée à l'apparition des cigarettes électroniques, qui chez les grandes marques fut l'objet d'un immense rejet avant que ces derniers investissent massivement dans cette alternative.

Par Arthur Cios, publié le 13/11/2013

Copié

Pour vous :