5 stand-ups qui passent à la moulinette les relations amoureuses

Chris Rock, Ali Wong, Daniel Sloss, Aziz Ansari et Iliza Shlesinger s'inspirent de l'amour pour nous faire rire et réfléchir.

L’Amour avec un grand A, ou tout en minuscules… Pour la Saint-Valentin, Konbini fait battre ton cœur en te racontant l’amour sous toutes ses formes. On te souhaite un Lovely Day !

Le stand-up s’est toujours nourri des expériences exacerbées de chaque comédien·n·e. Les relations amoureuses sont bien sûr un terreau hyper fertile pour des histoires tarabiscotées ou des blagues inédites. Parmi les derniers spectacles marquants, cinq humoristes ont poussé la sincérité et l’humour au maximum jusqu’à toucher une vérité, assez noire ou plus dérisoire.

Publicité

Chris Rock : Tambourine

Après sept ans de pause, la légende Chris Rock revient au stand-up en 2018 avec un spectacle basé sur son expérience du divorce. Il utilise ses différentes tromperies (avérées) pour dresser un portrait peu reluisant de lui-même mais aussi des relations humaines dans leur ensemble. Au final pour Chris, le couple ne devrait avoir que deux règles : "Fucking & Going places".

Iliza Shlesinger : Elder Millenial

Iliza Shlesinger est vraiment la meilleure pour décrypter et tourner en dérision toutes les routines des femmes pour préparer un rendez-vous galant et impressionner un mec. Elle écume absolument tous les clichés avec une honnêteté désarmante et une simplicité incroyable. Elle balance tout haut les petits trucs tabous que les femmes font pour séduire, comme "raser leurs gros doigts de pied". Elle représente ainsi une communauté très forte de femmes comme elle, que son sens de la dérision et son sérieux dans la futilité mettent à l’aise.

Publicité

Daniel Sloss : Jigsaw

Après son dernier show sorti spécialement pour Netflix en 2018, l’Écossais Daniel Sloss s’est vanté d’avoir provoqué plus de 4 000 ruptures avec son humour noir sur les non-dits dans le couple.

Publicité

Ce chiffre hallucinant et difficilement vérifiable est à l’image de l’écriture au vitriol de Daniel Sloss, qui s’élève contre une pression sociale toujours très actuelle : l’épanouissement passerait exclusivement par la vie de couple. Daniel cherche son bonheur ailleurs, critiquant la vision étriquée des relations actuelles avec des blagues très sombres. On en sort totalement changé·e. Mais toujours aussi seul·e.

Ali Wong : Hard Knock Wife

En 2018, Ali Wong a été la première femme à faire un spectacle rugueux et plein d’histoires salaces tout en étant enceinte jusqu’aux yeux. Dans son superbe Hard Knock Wife, elle traite des clichés sur les relations dans un couple d’origine asiatique mais aussi des rapports hommes-femmes en général, de l’engagement et du quotidien à deux avant l’arrivée d’un enfant. Avec un regard neuf et une énergie folle, Ali Wong créé un précédent totalement irrésistible dans la comédie actuelle. Indispensable, et à regarder en boucle.

Publicité

Aziz Ansari : Dangerously Right Now

Aziz Ansari a extrêmement bien documenté les relations amoureuses actuelles dans ses spectacles, mais aussi dans sa série Master of None et son livre Modern Romance. Il y aborde les travers des applications de rencontres et des contacts par SMS, l’attente et la recherche dans ce qu’elle a d’un peu étrange. Avec son regard amusé mais touchant, Aziz Ansari nous parle de l’amour moderne parfois violent ou trop direct. Il l’évoque avec une délicatesse et un sens du rythme hors norme, qui font de lui l’un des comédiens les plus importants de ces dix dernières années. Sorti en 2019 et réalisé par Spike Jonze, son dernier spectacle Right Now est plus introspectif et admirablement mis en scène. Toujours un must.

 

 

 

Par Aurélien Chapuis, publié le 14/02/2020