AccueilGénération demain

5 séries à voir pour entrer dans la tête des vingtenaires d'aujourd'hui

Publié le

par Adrien Delage

De Dear White People à The Bold Type, 5 séries progressistes et inclusives qui parlent avec justesse des millennials.

Ils sont nés entre 1990 et 2000. Ils sont le souffle de demain, ils inventent, ils inspirent, et s’interrogent dans tous les domaines : environnement, politique, art, musique, cinéma, sport, technologie… Quand on a 20 ans aujourd’hui, de quoi rêve-t-on ? Quels sont leurs aspirations, leurs souhaits, leurs craintes, leurs engagements pour demain ? Le mercredi 14 octobre, France Inter et Konbini leur consacrent une journée pour leur donner la parole.

#1. Dear White People

Ⓒ Netflix

De quoi ça parle : revisite du film éponyme de Justin Simien sorti en 2014, la série Dear White People se déroule dans la prestigieuse université de Winchester. Samantha White, une étudiante afro-américaine, anime une émission de radio qui fait polémique au sein des élèves. Elle profite de son temps de parole pour critiquer les inégalités et les comportements racistes de l’établissement, quitte à s’attirer la haine et la rancœur des individus blancs du campus. Une rivalité va alors se déclencher entre les deux communautés.

Génération demain car : avec son humour incisif et ses chroniques sociales piquantes, Dear White People s’impose comme un portrait contemporain des relations raciales dans l’Amérique de Trump. La série décortique avec justesse les concepts d’appropriation culturelle et les conflits sociaux, à travers un jeune cast afro-américain tout simplement brillant. Le show exprime un message antiraciste puissant, qui n’est pas sans rappeler les plus grandes œuvres de Spike Lee.

À voir sur Netflix.

#2. Search Party

Ⓒ HBO Max

De quoi ça parle : dans la veine de Nancy Drew, Dory Sief est une jeune femme new-yorkaise qui s’improvise détective le jour où une de ses amies lycéennes disparaît dans de mystérieuses circonstances. Avec l’aide de son copain Drew et ses amis Elliott et Portia, Dory va monter un véritable Scooby gang pour résoudre des enquêtes aussi surprenantes que diverses. Dans le même temps, elle doit jongler avec sa vie personnelle et son job en tant qu’assistante d’une riche aristocrate.

Génération demain car : vendue comme une comédie noire aux allures de thriller, Search Party parle avant tout d’une quête existentielle dans la société actuelle. Souvent drôle mais aussi sombre et satirique, la série dresse un portrait pop des millennials. On y trouve une forme de catharsis sociale, avec au cœur de son récit initiatique une volonté de plonger à la fois dans l’espoir et la torpeur d’une génération de l’instantanéité.

À voir sur OCS à la demande.

#3. Now Apocalypse

Ⓒ Starz

De quoi ça parle : Ulysses, Carly et Ford sont trois jeunes Américains qui vivent à Los Angeles. À la fois losers dans leur carrière et leur vie amoureuse, ils tentent malgré tout d’accomplir leur "American dream" dans la Cité des anges. Mais la vision d’Ulysses va changer le jour où un bad trip de trop lui provoque une hallucination prophétique, dans laquelle des extraterrestres reptiliens menacent de déclencher l’apocalypse.

Génération demain car : après Kaboom, le réalisateur Gregg Araki propose une nouvelle œuvre queer et artistique avec Now Apocalypse. La série dépeint le quotidien de jeunes Américains en pleine crise existentielle, très ouverts sur leur sexualité et l’exploration de soi à l’aide de substances psychotiques. Véritable ovni du petit écran, Now Apocalypse porte un regard bienveillant et éclairé sur les rapports sexuels d’une génération progressiste. Le public queer y trouvera enfin une œuvre en accord avec ses valeurs, à la fois "sex positive" et moins didactique que Sex Education.

À voir sur Starzplay.

#4. The Bold Type

Ⓒ Freeform

De quoi ça parle : Jane, Kat et Sutton travaillent toutes les trois pour le magazine Scarlet, un mensuel féminin très populaire à New York. Mais au sein de l’entreprise, chacune rencontre des problèmes variés qui empiètent à la fois sur leur vie professionnelle et personnelle : Jane n’arrive pas à imposer son style d’écriture, Sutton n’assume pas sa relation avec un membre de la direction et Kat est en pleine remise en question de son identité sexuelle.

Génération demain car : série féministe aussi drôle qu’émouvante, The Bold Type dresse le portait de trois jeunes femmes dans une Amérique post-#MeToo et donc censée leur offrir les clés de leur indépendance. Évidemment, la réalité en entreprise est tout autre alors que nos trois héroïnes font encore face au système patriarcal et au manque de reconnaissance qui en découle. The Bold Type est aussi et surtout l’une des séries qui parle le mieux des notions d’empowerment et de sororité, et encourage la jeune génération à reprendre le contrôle du monde du travail.

À voir sur Amazon Prime Video.

#5. Good Trouble

Ⓒ Freeform

De quoi ça parle : présentée comme un prequel de The Fosters, Good Trouble débute quelques années avant les événements autour de la petite famille de San Diego. Callie et Mariana emménagent à Los Angeles pour entamer la prochaine étape de leur vie et s’installent dans un charmant immeuble surnommé "La Coterie". La première sœur se lance dans des études de droit tandis que la seconde suit un apprentissage en tant qu’ingénieuse en informatique, mais elles sont vite rattrapées par l’insouciance et la frénésie de la Californie.

Génération demain car : à la manière d’Euphoria pour les lycéens, Good Trouble est l’une des meilleures séries récentes centrées sur les millennials. Le mélo de Freeform capture avec justesse le quotidien des vingtenaires à travers des thématiques modernes et progressistes (la toxicité de la bro culture, le sexisme en milieu professionnel, la marginalisation de certaines minorités…). Good Trouble est une œuvre inclusive et engagée, qui dépoussière le genre du mélodramatique et désacralise les séries péjorativement jugées "girly".

Inédite en France pour le moment.

À voir aussi sur konbini :