AccueilÉDITO

Il voyage en kilt et joue de la cornemuse partout dans le monde

Publié le

par Kate Lismore

Ross Jennings espère entrer dans le Guinness des records comme le premier homme à avoir joué de la cornemuse partout dans le monde.

On a parfois l’impression qu’Instagram n’est peuplé que de blogueurs globe-trotteurs qui postent des photos magnifiques de leurs vacances et nous donnent l’impression de passer à côté de nos vies. Ross Jennings a trouvé une façon drôle et originale de devenir l’un d’entre eux : voyager en kilt et jouer de la cornemuse aux quatre coins de la planète. Il a commencé cette aventure incroyable en 2014 et espère devenir la première personne au monde à jouer de la cornemuse dans tous les pays du monde.

Évoquant ses photos avec le journal The Independant, Ross Jennings explique qu’il a déjà visité 60 pays, et s’amuse de voir combien le kilt et la cornemuse peuvent parfois trancher avec le décor. De la Grande Muraille de Chine aux pistes de ski slovènes, non seulement Ross Jennings s’enrichit d’autres cultures, mais il partage également son héritage avec ceux qui ne le connaissent pas. Il raconte :

"À chaque fois que je joue de la cornemuse, l’instrument a pour effet de rendre les gens plus ouverts à l’idée de me parler, cela se répercute sur moi. La combinaison kilt/cornemuse est un moyen brillant de faire tomber les barrières et de me mettre dans des situations dans lesquelles je ne me serais pas retrouvée autrement."

On a aucun mal à imaginer qu’un kilt est le moyen idéal de se faire de nouveaux amis en voyage, et pour ce qui est de la sonorité de la cornemuse, Ross Jennings affirme que ce sont les habitants du Moyen-Orient qui ont le plus apprécié sa performance.

"La cornemuse serait apparemment originaire du Moyen-Orient, alors tous les gens que j’ai croisés là-bas adoraient ce son. Qu’ils apprécient la cornemuse ou ses équivalents arabes (comme le Gerba, Jerba ou Mezoued) ou qu’ils soient familiers de ce son, j’ai toujours été accueilli par beaucoup de 'Yulla' et de 'Mashallah !'"

Pour découvrir les aventures de Ross Jennings, vous pouvez le suivre sur Instagram, ou sur son site thefirstpiper.com

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :