AccueilÉDITO

Vidéo : en immersion dans la scène voguing russe avec la danseuse Candy Lanvin

Publié le

par Naomi Clément

Dans sa dernière vidéo, le réalisateur suédois Henric Hemmerlind offre un coup de projecteur sur la culture voguing aux côtés de la danseuse russe Candy Lanvin.

Longtemps resté dans l'ombre, le voguing (cette danse créée dans les années 1960 à Harlem par des drag queens et des transsexuels pour la plupart noirs ou latinos) connaît depuis quelques années un second souffle, notamment à Paris où il permet à un pan de la jeunesse parisienne de se libérer.

Aujourd'hui, le réalisateur suédois Henric Hemmerling nous montre que cette culture n'est pas uniquement réservée à l'Occident. Son nouveau film, Voguerra, place en effet la lumière sur la jeune danseuse moscovite Candy Lanvin, qui a fait de la culture voguing son cheval de bataille, la défendant sans relâche lors des différentes représentations auxquelles elle participe dans son pays (comme le Russian Label Vogue ball).

Dévoilé en exclusivité sur Nowness, ce film de six minutes nous entraîne dans un dédale de rues sombres et souterraines, que Candy Lanvin transforme en véritables podiums, sur lesquels elle s'avance de sa démarche fière et assurée, captivante.

Trois heures d'improvisation

Comme le raconte Henric Hemmerling à Nowness, cette vidéo est le fruit d'une improvisation la plus totale : "J'ai rencontré Candy lors d'un festival de danse à Stockholm, où nous avons décidé d'aller en backstage et de faire une vidéo. Le film capture son voguing à travers les édifices souterrains – ce que vous voyez ici sont les séquences de trois heures d'improvisation." Et d'ajouter :

"Le titre est une combinaison des mots 'vogue' et 'guerra', qui signifie guerre. Parfois, on a l'impression que sa danse est une bataille violente qui lui permet de naviguer dans un environnement underground. Faire un film avec Candy m'a montré la valeur d'un processus de travail intuitif. C'était de la gratification instantanée."

À voir aussi sur konbini :