AccueilÉDITO

Au Rijksmuseum, on range son appareil photo et on sort son crayon

Publié le

par Konbini

Au Rijksmuseum d'Amsterdam, les visiteurs sont encouragés à délaisser leur téléphone portable au profit d'un crayon et d'un carnet, pour mieux croquer les œuvres qu'ils sont en train d'admirer.

Au Rijksmuseum. (© Ricardo Martinez / Flickr)

Au Rijksmuseum d'Amsterdam, qui renferme de nombreux trésors de la peinture hollandaise, le public est encouragé à se munir d'un calepin et d'un crayon, mis à disposition à l'entrée du musée, pour croquer les chefs-d'œuvres de Rembrandt et Vermeer.

Pour animer la visite, il est proposé aux visiteurs de reproduire un personnage de "La Ronde de nuit", l'un des plus célèbres tableaux de Rembrandt, peint en 1642 et représentant une compagnie de la milice bourgeoise des mousquetaires d'Amsterdam. Aart von Harten, guide au Rijksmuseum explique plus en profondeur la démarche du musée :

"Les visiteurs, en général, ne regardent que quarante secondes un objet d'art. Avec ce projet, il faut regarder mieux et plus longtemps."

Une initiative du musée plutôt bien accueillie par le public qui s'essaie aux esquisses avec le sourire, comme le montre ce reportage de France 3. Depuis 2010 déjà, le musée d'Orsay interdit les photos, mais ne propose pas à ses visiteurs de se mettre au gribouillage... Il nous tarde donc que le concept s'exporte dans les musées français. Adieu selfies, bonjour croquis !


Le Rijksmuseum d'Amsterdam invite ses visiteurs à dessiner plutôt qu'à prendre des photos

À voir aussi sur konbini :