AccueilÉDITO

À Londres, le Victoria and Albert Museum va consacrer une expo mode à Frida Kahlo

Publié le

par Manon Baeza

Pour la première fois, les effets personnels de l’artiste quittent le territoire mexicain pour s’exposer au Victoria and Albert Museum à partir du 16 juin 2018.

Frida Kahlo est sans aucun doute l’une des peintres les plus influentes et innovantes du XXe siècle. L’artiste mexicaine est également réputée pour sa garde-robe haute en couleur, qui inspire encore aujourd’hui la fashion sphère. Effectivement, son goût éclectique, son aisance à assimiler des pièces plus frivoles les unes que les autres, et son amour incontestable pour les couleurs et les bijoux ont fait d’elle une réelle icône mode.

C’est très certainement pour toutes ces raisons que le Victoria and Albert Museum, à Londres, a décidé de lui rendre hommage à travers une exposition consacrée à sa garde-robe. Cette exposition inédite ouvrira ses portes à partir du 16 juin 2018 et regroupera les objets personnels de l’artiste. Des colliers et vêtements aux photographies, en passant par ses lettres, ses effets personnels seront exposés pour la toute première fois en dehors du sol mexicain, comme l’assure le musée. À noter que la plupart d’entre eux ont été seulement découverts en 2004, soit cinquante ans après son décès, à l’intérieur de l’iconique maison bleue, à Mexico, dans laquelle l’artiste est née en 1907 et décédée en 1954. C’est en 1958 que son mari, Diego Rivera, décide de léguer l’incroyable demeure colorée et fleurie afin que celle-ci devienne un musée.

Cette exposition au Victoria and Albert Museum permettra avant tout de mieux comprendre les liens entre son style vestimentaire, son art et son personnage public. Le musée a ainsi déclaré au Telegraph :

"Elle visera à explorer l’évolution stylistique de Frida Kahlo, comme un amalgame entre les vêtements traditionnels mexicains et la mode européenne. Elle permettra ainsi de démontrer comment sa garde-robe n’est autre que le reflet de sa relation complexe entre le Mexique et son héritage occidental."

Son emblématique couronne tressée agrémentée de fleurs, son mono-sourcil légendaire et ses robes florales et brodées inspirent encore les défilés et ne cessent de nourrir le processus créatif des artistes. Une chose est sûre, cette exposition promet d’être grandiose et de nous en mettre plein les mirettes.

À voir aussi sur konbini :