@https://www.instagram.com/p/BWZPsltj2fJ/?taken-by=heiststudios

Vers des collants chair adaptés à toutes les carnations avec la marque britannique Heist

Pour créer une palette de nude véritablement inclusive, et notamment adaptée aux femmes noires et métisses, la marque de collants britannique Heist appelle les internautes du monde entier à participer à "The Nude Project".

Il y a quelques mois, on vous parlait de la difficulté de trouver de la lingerie nude pour les femmes noires et métisses. C’est souvent le même problème avec les collants "chair" ou transparents, supposés être aussi invisibles que possible en étant de la même couleur que la peau. En dehors des beiges et rosés, le choix est généralement très limité. En effet, même si des marques spécialisées comme Pendeza ou Soyons BLACK proposent désormais de vraies gammes pour les peaux foncées, et que Dim a lancé sa propre collection de "collants peaux noires et métissées", ces initiatives demeurent isolées.

Publicité

Pousser les marques "à refléter plus précisément les couleurs de peau des femmes du monde entier"

Pour proposer de vrais choix aux clientes en étant la plus inclusive possible, la marque de collants anglaise Heist a lancé ce mardi 11 juillet "The Nude Project". Une représentante de la marque, Ellie Howard, a expliqué à The Memo qu’ils n’avaient pour le moment que "deux teintes de nude : 'clair' et 'sombre', ce qui n’est évidemment pas du tout suffisant". Pour créer une palette de couleurs "nude" véritablement représentative des femmes et de leur diversité, la marque invite donc les internautes du monde entier à participer à leur banque de données. Il suffit de prendre sa peau en photo afin de créer un avatar. La marque étudiera ensuite les données pour sortir une collection de collants chair disponibles dans vingt teintes en avril 2018. Et pour que le résultat soit bien égalitaire, c’est un algorithme qui sélectionnera les vingt couleurs. L’initiative a obtenu un succès immédiat, puisqu’en ce jour de lancement, le site comptabilise déjà plus de 13 000 participations.

Et Heist ne compte pas s’arrêter là : elle va également mettre les données qui seront récoltées en "open source". Heist espère ainsi "encourager d’autres marques à refléter plus précisément les couleurs de peau des femmes du monde entier".

Par Mélissa Perraudeau, publié le 11/07/2017

Pour vous :