Au Royaume-Uni, le solaire produit plus d'électricité que le charbon

Même si ça prend du temps, il y a quand même des choses qui changent. Et ça fait plaisir.

1008213420_7efcd7e950_b

L'éco-quartier de BedZED, à Londres, a montré l'exemple. (Tom Chance/CC/Flickr)

Pendant des années, le charbon a été considéré comme l'une des sources les plus fiables d'énergie, même si c'était au détriment de notre santé : l'eau, l'air et le climat ont dégusté. Toutefois, ces six derniers mois, au Royaume-Uni, les panneaux solaires ont produit plus d'énergie que les centrales à charbon, montrant que tout a une fin. Pourrait-on s'approcher de la disparition des énergies fossiles ?

Publicité

Le 9 avril 2016 fut le jour où, pour la première fois, le solaire a battu le charbon en Grande-Bretagne. Le mois de mai dernier a été le premier mois entier où ce fut le cas. Enfin, de juin à septembre, le pays a connu son premier trimestre dans cette nouvelle configuration.

Près de six mois plus tard, on a l'impression que rien ne peut arrêter cette révolution. D'après l'organisation Carbon Brief, entre avril et septembre, les panneaux solaires ont généré 6 964 gigawatts par heure d'électricité. Ce chiffre représente environ 5 % des besoins énergétiques du Royaume-Uni pour un semestre. Au total, la production d'électricité du solaire a dépassé de plus de 10 % celle du charbon.

Eight million solar panels (Photograph: Jamey Stillings via Flickr)

Huit millions de panneaux solaires, en Californie. (© Jamey Stillings/CC/Flickr)

Publicité

S'il est normal que la production d'énergie solaire connaisse un pic pendant les mois les plus ensoleillés, une analyse en profondeur révèle un changement profond dans le mix énergétique utilisé en Grande-Bretagne, où les capacités du solaire ont doublé en 2015. Pendant ce temps, les centrales électriques fonctionnant au charbon continuent à fermer. Cela n'est pas étranger à l'engagement du gouvernement à fermer les centrales à charbon polluantes d'ici 2025. L'initiative, qui visait à diminuer les émission de gaz à effet de serre semble porter ses fruits.

Au printemps, la quantité d'électricité produite par le charbon est même retombée à zéro certains jours, pour la première fois depuis le XIXe siècle. Si le gaz joue encore un rôle important sur le marché de l'énergie, la prospérité des énergies renouvelables semble chaque jour s'affirmer un peu plus.

À lire -> La ville abandonnée de Tchernobyl pourrait laisser place à une ferme solaire géante

Publicité

Par Matthew Kirby, publié le 06/10/2016

Copié

Pour vous :