AccueilÉDITO

Après quatre ans de travaux, la plus vieille bibliothèque du monde va rouvrir ses portes

Publié le

par Otsholeng Poo

La bibliothèque al-Quaraouiyine, la plus vieille au monde, était en rénovation depuis quatre ans. Cette institution située au Maroc va rouvrir ses portes en juin. 

La bibliothèque al-Quaraouiyine, située dans la ville de Fès, au Maroc, abrite des manuscrits anciens, qui datent pour certains de 1 200 ans. Fondé en 859, ce temple de la connaissance est non seulement la plus vieille bibliothèque d’Afrique, mais aussi du monde.

Avec le temps, cette institution est tombée en ruines et a fini par fermer ses portes. En 2012, le ministre de la Culture marocain a demandé à l’organisation TED Fellow et à l’architecte Aziza Chaouni de réhabiliter l’espace. Quatre ans après cette commande, la mission a été remplie. La bibliothèque devrait ouvrir à nouveau ses portes en mai 2016.

Après de grands travaux de rénovation, la bibliothèque al-Quaraouiyine va rouvrir ses portes. (© Aziza Chaouni)

Soulignons au passage que la bibliothèque al-Quaraouiyine est née grâce à une femme. Le bâtiment (qui inclut une mosquée, une bibliothèque et une université) a été imaginé par Fatima el-Fihriya, la fille d’un riche immigré tunisien. Elle a fait le serment d’investir tout son héritage dans une nouvelle mosquée et un centre culturel destinés à sa nouvelle communauté. Résultat : c’est le plus vieil établissement académique du monde entier encore opérationnel, selon l’Unesco.

L'entrée de la salle de lecture de la bibliothèque al-Quaraouiyine. (© Aziza Chaouni)

Des livres anciens de théologie, de droit, de grammaire ou encore d’astronomie étaient menacés par la détérioration du bâtiment. La mission d'Aziza Chaouni consistait donc à préserver et protéger le site, tout en l'adaptant à notre époque.

Interrogée par un rédacteur de TED, elle a expliqué : "Je ne voulais pas que le bâtiment ressemble à un cadavre embaumé !" L’architecte continue en expliquant qu’elle a dû trouver un équilibre pour conserver l’esprit du bâtiment d’origine et le rendre plus fonctionnel pour les visiteurs d’aujourd’hui.

La nouvelle bibliothèque, qui ouvrira en mai, renferme une salle de lecture, des rayonnages de livres, une salle de conférence, un laboratoire de restauration des manuscrits et une collection de bouquins rares. Une salle datant datant du XIIe siècle abritera un espace d’exposition consacré à l’art marocain.

Il y aura aussi de nouveaux bureaux administratifs et un café pour déguster un cappuccino entouré de livres anciens. "Les Marocains et les étrangers auront accès, pour la première fois, aux manuscrits uniques et incroyables de la bibliothèque et pourront en plus profiter de son architecture", s'enthousiasme Aziza Chaouni.

La salle de lecture restaurée et son nouvel éclairage moderne. (© Aziza Chaouni)

Traduit de l'anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :