AccueilÉDITO

Thierry Noir recrée le Mur de Berlin à Londres

Publié le

par Tomas Statius

Le street-artist français Thierry Noir investit jusqu'en mai la galerie Howard Griffin de l'est londonien pour y recréer le mur de Berlin, premier lieu d'exposition de sa peinture

Thierry Noir à l'oeuvre sur le Mur de Berlin - Photo <a href="http://www.theguardian.com/artanddesign/jonathanjonesblog/2014/apr/03/thierry-noir-graffiti-artist-berlin-wall" target="_blank">trouvée sur le site du Guardian</a>

Il y a trente-deux ans Thierry Noir quittait la France et l'université pour rejoindre Berlin, la tête emplie des chansons de Lou Reed, l'un de ceux qui a probablement vendu le rêve berlinois à des générations en mal d'idéal.

De déambulations dans le quartier Kreuzberg en rencontres impromptues, c'est en 1984 que Noir s'est mis à peindre le Mur, un peu par hasard. Peut-être parce qu'il désirait se frotter aux interdits, mais aussi pour désacraliser ce qui était à l'époque un tabou sur lequel les Berlinois ne voulaient pas poser les yeux, d'après ce qu'il déclare au magazine It's Nice That. Ainsi, pendant cinq ans le Français y a étrenné ses guêtres et ses bombes. Une activité qui lui vaut toujours le titre de "premier peintre" du mur de Berlin.

De fil en aiguille il est devenu artiste, a engagé un mouvement (ce qu'on appelle encore aujourd'hui l'East Side Gallery est grandement tributaire de son travail), rencontré Wim Wenders (il a notamment travaillé avec le réalisateur sur le film Les Ailes Du Désir), dessiné la pochette de l'album de U2 Achtung Baby, peint des Trabant et reste encore aujourd'hui obsédé par le tracé de visages qui sont désormais sa marque de fabrique.

Rencontre au sommet entre Thierry Noir et Keith Harring en 1986 aux abords du mur - Photo trouvée sur le site de la <a href="http://howardgriffingallery.com/exhibitions/thierry-noir-a-retrospective/" target="_blank">Galerie Howard Griffin</a>

"Ce n'est pas maintenant que je vais commencer à peindre des arbres" a-t-il  répondu à l'AFP qui l'a interrogé sur cet aspect de son travail.

C'est pourtant un itinéraire assez méconnu du grand public que consacre une rétrospective dans la galerie londonienne Howard Griffin. Une première exposition à 56 ans pour un de ceux qu'on appelle "pionnier" du street art. Et plutôt que des cimaises, le Français choisit toujours le béton.

Sur une réplique du Mur (16 mètres de parpaing) trente toiles de l'artiste se donnent à voir jusqu'au 9 mai prochain. L'exposition, intitulée Thierry Noir : A Retrospective, comprend également son lot de photographie et autres éléments documentaires pour replacer la démarche de l'artiste dans sa centralité historique.

Car "artiste de la rue", l'oeuvre de Thierry Noir est aussi à voir comme le témoignage d'une époque.

Thierry Noir - Un itinéraire

En étant l'un des premiers à peindre le mur, Thierry Noir a développé un style inimitable au contact de ce support unique - (<a href="http://howardgriffingallery.com/exhibitions/thierry-noir-a-retrospective/" target="_blank">Crédit Image</a>)

Cette fresque est probablement l'oeuvre la plus connue de l'artiste mais également l'une des plus iconique de ce qu'on appelle <a href="http://www.eastsidegallery-berlin.de/" target="_blank">l'East Side Gallery</a> - (<a href="http://howardgriffingallery.com/exhibitions/thierry-noir-a-retrospective/" target="_blank">Crédit Image</a>)

Thierry Noir - "Blue Head" (2014) - Crédit Image <a href="http://howardgriffingallery.com/exhibitions/thierry-noir-a-retrospective" target="_blank">Howard Griffin Gallery</a>

Thierry Noir - "Flower To The People Of Berlin" (2014) - Crédit Image <a href="http://howardgriffingallery.com/exhibitions/thierry-noir-a-retrospective/" target="_blank">Howard Griffin Gallery</a>

Thierry Noir - "The Blue Fast Form Manifest" (2014) - Crédit Image <a href="http://howardgriffingallery.com/exhibitions/thierry-noir-a-retrospective/" target="_blank">Howard Griffin Gallery</a>

Vue de l'exposition - Crédit Image <a href="http://www.marcuspeelphotography.co.uk/" target="_blank">Marcus Peel</a>

Thierry Noir, de dos, face à l'une des installations de son show - Crédit Image <a href="https://www.facebook.com/photo.php?fbid=741193985925711&set=a.156626234382492.28251.154988824546233&type=1&theater" target="_blank">Street Art London</a>

À voir aussi sur konbini :