Vidéo : du skate loufoque dans les rues de New York

Un très doué skater new-yorkais dévoile "The Skateboarding Globetrotters II". Un concentré de tricks freestyle, doté d'une grosse touche d'humour.

Quand on pense au freestyle, on s'imagine souvent Rodney Muller et ses innombrables et impressionnants tricks qui inondent la Toile. Il faudra désormais compter sur Kyle Matthew Hamilton. Gymnaste et représentant de la boutique SHUT Skateboards à New York, cet amoureux de la planche à roulettes réalise depuis 2013, non sans humour, une série de vidéos intitulée "The Skateboarding Globetrotter", dans laquelle il se met en scène tel un basketteur pro, enchaînant dans la rue manuals et autres hand flips.

Après avoir dévoilé le premier volet l'année dernière, le voici qui remet le couvert avec "The Skateboarding Globetrotter II". Et si le ridicule paraît de prime abord au rendez-vous (effet incontestablement lié à la tenue intégrale des Knicks de New York et au morceau "Ainsi parlait Zarathoustra" de Richard Strauss – connu pour ouvrir le film 2001 : l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick), il s'efface très rapidement derrière les indéniables qualités de freestyler de Kyle Matthew Hamilton. Une version à roulettes réussie des célèbres Harlem Globetrotters.

Publicité

"Le skateboard m'ennuyait"

Dans une interview accordée au blog Doug Carter freestyle, le skateur de 26 ans expliquait ce qui l'avait motivé à réaliser cette vidéo :

J'ai grandi en Inde, où le basket était roi, mais je n'y ai jamais joué. Je n'ai jamais été assez bon pour faire partie d'une équipe, c'est pour ça que j'ai commencé à apprendre le skate. Pour mes 26 ans, que j'ai fêtés l'année dernière, j'ai demandé trois choses : une corde à sauter, une balle de basket, et des balles de jonglage. J'ai pratiqué les trois pendant plusieurs heures, et me suis rendu compte que la balle de basket s'associait le mieux avec le skate. Alors je me suis entraîné jour et nuit, pour coordonner les deux.

Le skateboard m'ennuyait. La présentation du skate était en train de devenir trop stéréotypée à mon goût, et je cherchais quelque chose qui amènerait l'intérêt du public à un autre niveau. Le skate ne me paraissait plus vraiment drôle, et comme j'ai un passé d'acteur, si je ne m'amuse pas, j'estime que quelque chose doit changer.

Publicité

Retrouvez plus de vidéos sur la page Vimeo de Kyle Matthew Hamilton.

Par Naomi Clément, publié le 04/09/2014

Pour vous :