AccueilÉDITO

À 19 ans, la créatrice Kye présentera sa collection à la Fashion Week de New York

Publié le

par Ginikachi Eloka

Depuis qu'Internet a découvert les photos de sa robe de soirée façon costume traditionnel, l'ascension de Kyemah McEntyre semble partie pour ne jamais s'arrêter.

On la surnomme "la fille qui a fait exploser Internet". À l'âge de 19 ans et en moins d'un an, Kyemah McEntyre (plus connue sous le nom de Kye) a réussi à creuser son sillon dans le monde de la mode. À présent, la jeune créatrice américaine entame son ascension en enchaînant les étapes : de quoi faire baver tous les passionnés de mode.

Parmi ses faits de gloire : avoir conçu une robe de cérémonie, avoir été reconnue comme une influenceuse par les BET Awards, avoir été admise à la Parson School of Design, avoir sorti sa propre collection, avoir eu des pleines pages dans Vogue, Glamour et Allure pour une campagne Dove célébrant le cheveu naturel... Et après tous ces accomplissements, Kye va présenter sa première collection à la Fashion Week de New York.

"Cette année, on retrouvera Kyemah McEntyre à la Fashion Week. Surnommée "la fille qui a fait exploser Internet", elle présentera sa première collection pour la New York Fashion Week dans le cadre de la Harlem Fashion Week Runway Show, le 12 février à 21 h 30 au musée de la ville de New York. Une partie des bénéfices de la Harlem Fashion Week seront reversés à la restauration du musée de la Maison des esclaves sur l'île de Gorée, au Sénégal", explique-t-on sur le site New York Fashion Week Live.

Entre les travaux de sa collection et la robe qu'elle a portée aux BET Awards, aucun doute sur le fait que Kye est fière de ses racines africaines. Dans son travail, elle fait d'ailleurs le lien entre ces racines et le monde de la mode contemporaine. En tout cas, on est curieux de savoir ce qu'elle va pouvoir présenter lors de son défilé de la Fashion Week.

Vous pouvez retrouver Kyemah McEntyre sur son compte Instagram et sur Twitter. 

À lire aussi : Les photos de Ruth Ossai célèbrent la culture nigériane dans toute sa splendeur

À voir aussi sur konbini :