AccueilÉDITO

Comment ces textos jamais envoyés à des ex sont devenus une œuvre d'art

Publié le

par Olivia Cassano

Une artiste a recueilli des milliers de messages drôles, romantiques, amers, destinés à des ex… mais jamais envoyés. Elle en a fait un projet artistique conceptuel.

Que diriez-vous à votre premier amour, si vous en aviez le courage ?

Les chagrins d’amour sont souvent atroces et peuvent vous laisser un goût amer. Il est parfois difficile de surmonter une rupture, surtout quand des non-dits vous en empêchent. Pour tenter de se libérer de ce poids, des milliers de personnes ont partagé les messages qu’ils auraient pu envoyer à leurs ex, parce qu’après tout les réseaux sociaux sont un bon exutoire.

Ces messages jamais envoyés font partie de "The Unsent Project", une idée originale de la blogueuse et artiste conceptuelle Röra Blue. C’est assez similaire au très populaire Tumblr "The Last Message Received", qui rassemble les derniers messages envoyés par des anciens amis, des ex-partenaires ou des êtres chers décédés. Mais contrairement à ce blog qui est vraiment poignant, les messages du projet de Röra Blue sont à la fois cathartiques, amusants, romantiques, et parfois valorisants.

"The Unsent Project" est une collection de messages soumis à une règle : "Inscrivez le nom de votre premier amour et écrivez ce que vous lui diriez si vous lui envoyiez un message. Mettez aussi la couleur à laquelle vous pensez quand vous pensez à votre premier amour", explique Röra Blue sur son site.

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Je me raserais les jambes pour toi."

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Si tu viens chez moi, je te ferais des burritos pour le petit déjeuner."

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Il est désormais 2 h 38 et je suis tellement bourré mais c’est dingue car tout me semble incertain sauf mon amour pour toi."

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "J'ai donné toutes affaires aux bonnes œuvres."

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Avant, tu étais ma tasse de thé. Je bois du café maintenant."

Si le projet n’a été lancé qu'il y a seulement quelques mois, Röra Blue a déjà reçu plus de 25 000 propositions sur Instagram. Elle a donc passé au tamis le bagage émotionnel de milliers d’étrangers pour en faire un collage coloré.

"Mon but était de trouver à quelle couleur l’amour est le plus associé. Je voulais créer quelque chose qui attire le regard de loin, mais qui est aussi émouvant et qui a du sens vu de près."

Röra Blue explique que ce travail a aussi pour ambition de mettre le doigt sur le moment déterminant où l’art conceptuel rencontre les réseaux sociaux. Elle voulait aussi montrer que les gens peuvent véhiculer des messages significatifs sur les réseaux sociaux, tout en restant anonymes. Son travail en dit long sur les relations d'aujourd'hui.

A photo posted by Röra (@rorablue) on

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "On est sortis ensemble hier. Tu sentais bon."

A photo posted by @rununicornrun on

Traduction : "Le jeu du sexe est fort, le jeu de l’amour est faible."

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "N’essaie pas de me parler… Je suis trop occupé à réussir dans la vie."

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Pourquoi as-tu fait cette coiffure de merde ?"

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Je suis tellement heureux de t’avoir rencontré sur World of Warcraft."

"Tu es très mignon et je vais te caresser le visage."

Alors que nous vivons dans une société très connectée et que certains d'entre nous se contentent aisément des coups d’un soir rencontrés sur Tinder, nous avons peut-être tendance à oublier ce qu’est un vrai chagrin d’amour.

Certains des messages proposés à "The Unsent Project", il faut l’admettre, sont très tristes. Mais d'autres nous rappellent aussi que les ruptures sont souvent un moment révélateur. Ce moment où l'on se dit "Mais qu’est-ce qui m’a pris ?"

"Le collage est une représentation tangible de la peur de dire ce qu’on pense derrière notre écran. Il révèle aussi que beaucoup de personnes ont des choses à dire à leur premier amour, que cette personne fasse partie de leur passé, leur présent ou leur futur."

Ces messages envoyés en fin de soirée, mal orthographiés, rédigés souvent sous l’effet de l’alcool, et qui viennent du fond du cœur, ont un côté poétique. Le projet de Röra Blue parvient parfaitement à embrasser la complexité des émotions.

Si des étrangers sur la Toile parviennent à oublier leurs ex et transformer un message jamais envoyé en projet artistique, alors nous pouvons également le faire. Mais, quoi qu’il en soit, nous sommes probablement mieux sans eux.

Vous pouvez découvrir tous les messages retenus par l’artiste sur son site, et vous pouvez aussi acheter des autocollants, pour afficher les chagrins d’amour des autres au grand public.

"The Unsent Project" est un collage de plus d’un mètre sur deux. Il  a été exposé à The Ice Blocks, un complexe situé dans le centre de Sacramento et lors du TBDfest 2015. Il est désormais visible dans les bureaux du City Scout Magazine (Sacramento).

A photo posted by Röra (@rorablue) on

Traduction : "Tu me manques mais j’espère que le karma te ruinera bientôt."

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois.

À voir aussi sur konbini :