AccueilÉDITO

Des tatouages pour recouvrir les cicatrices de femmes victimes de violence

Publié le

par Anaïs Chatellier

Au Brésil, Flavia Carvalho propose de tatouer gratuitement les cicatrices de femmes victimes de violences.

Troque a violência pela #paz, troque o ódio pelo #amor... #apeledaflor #tattoovoluntaria #electricink #cwbtattoo

Posted by Flavia Carvalho - Daedra Art & Tattoo on mardi 4 août 2015

Tout commence il y a deux ans lorsqu'une cliente dévoile à Flavia Carvalho, tatoueuse de profession, l'énorme cicatrice qui s'étend sur son abdomen. Elle entend cacher cette marque et, par la même occasion, oublier cet homme qui, lors d'une soirée en discothèque, l'a poignardée avec un couteau à cran d'arrêt parce qu'elle rejetait ses avances.

Elle raconte au Huffington Post :

Quand elle a vu le tatouage fini, elle en a été très émue, ce qui m'a profondément touchée. J'ai été soudain frappée par l'idée de proposer des tatouages ​​gratuits aux femmes qui souhaitent recouvrir des cicatrices dues aux violences domestiques ou aux mastectomies [une opération d'enlèvement d'un sein ou des deux, notamment en relation à un cancer du sein, ndlr]. Chaque tatouage agirait ainsi comme un instrument d'autonomisation et permettrait de booster l'estime de soi.

Le projet  A Pele Da Flor – "à fleur de peau" en français – débute.

"Leur relation avec leur corps change"

Depuis cette première expérience, Flavia Carvalho, qui dirige un studio à Curitiba au Brésil, a continué à recouvrir les cicatrices de balles et de coups pour faire de ces stigmates, témoins d'une violence souvent conjugale, des blessures cachées par une œuvre d'art. Si un simple tatouage ne permet pas d'oublier les souffrances qu'ont subi ces femmes, il agit pour certaines comme une sorte de thérapie leur permettant d'aller de l'avant et de tourner la page sur une période sombre de leur vie.

Au Huffington Post, elle poursuit :

Des femmes de tout le pays et même de l'étranger me contactent. Elles viennent au studio, partagent leurs histoires et me montrent leurs cicatrices. Embarrassées, certaines pleurent et me serrent contre elles. Ensuite, nous concevons le tatouage et nous programmons la session. Elles deviennent alors optimistes. C'est merveilleux de voir comment leur relation avec leur corps change après avoir réalisé leurs tatouages.

Mais uma tattoo do Projeto A Pele da Flor! 😀 Muita gente perguntou se no projeto só se tatuam flores haha, não...

Posted by Flavia Carvalho - Daedra Art & Tattoo on mercredi 26 août 2015

Si toutes les histoires qu'on lui a raconté l'ont émue, une en particulier l'a marquée. C'est celle d'une jeune fille de 17 ans, éprise d'un homme violent plus âgé qu'elle. Lorsqu'elle a voulu rompre avec lui, la violence a atteint un point de non-retour. Poignardée à plusieurs reprises et violée de manière très brutale, la jeune fille a subi une déchirure du périnée et a passé plusieurs jours en soins intensifs pour guérir de ses blessures.

"Elle était si jeune, et a été délaissée avec tant de cicatrices", commente Flavia Carvalho avant d'ajouter : "L'agresseur, quant à lui, en était à sa première infraction, il est toujours en liberté". La tatoueuse se réjouit au moins d'une chose : son projet a eu un large écho dans les médias. Elle ne compte d'ailleurs pas s'arrêter là et a déjà prévu de faire équipe avec les forces de police de sa ville natale pour proposer ses services gratuitement aux femmes victimes de violences qui souhaiteraient aller de l'avant en utilisant l'art du tatouage.

Ce projet n'est qu'un grain de sable [...]. Nous avons encore un long chemin à parcourir pour protéger les femmes de la violence.

Mais uma florzinha enfeitada pelo projeto A Pele da Flor! Lembranças ruins transformadas em cor e arte! Poder acompanhar...

Posted by Flavia Carvalho - Daedra Art & Tattoo on mardi 18 août 2015

... e o projeto A Pele da Flor VIVE! <3 #apeledaflor #tattoowithlove #açaosocial #tattoovoluntaria #electricink #cwbtattoo

Posted by Flavia Carvalho - Daedra Art & Tattoo on lundi 3 août 2015

Projeto a Pele da Flor, a cicatriz foi causada por um tiro disparado pelo ex-namorado!A flor de cerejeira é símbolo da...

Posted by Flavia Carvalho - Daedra Art & Tattoo on mercredi 2 septembre 2015

À voir aussi sur konbini :