AccueilÉDITO

Vidéo : un "tapis magique" dans une ancienne église de Casablanca

Publié le

par Louis Lepron

Pendant une semaine, les Casablancais ont eu la surprise de fouler comme jamais le sol de l'ancienne église du Sacré-Coeur. Dans le cadre des Journées du Patrimoine de Casa, l'artiste numérique Miguel Chevalier a transformé la nef centrale en un "tapis magique", ou plutôt un "tapis numérique", une initiative originale relayée par Le Huffington Post.

À leur passage, les pas des visiteurs entraînent une modification colorée du sol, qu'ils courent ou qu'ils marchent, comme on peut le voir dans ce court réalisé par Claude Mossessian.

Cette installation virtuelle se conjugue, selon l'artiste français, avec "l’art islamique traditionnel, en particulier des mosaïques et des tapis".

Et de préciser :

Ce monde de couleurs et de formes en mouvement nous invite dans l’univers magique des "nuits d’Arabie" et des tapis volants, avec la musique de Michel Redolfi.

Diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux arts de Paris et de l’École Nationale des Arts Décoratifs, Miguel Chevalier est connu pour ses performances interactives abordant des lieux (places publiques, carrières souterraines, monuments, etc.) à l'aide du numérique.

L'ancien sanctuaire catholique du Sacré-Coeur donne sur le Boulevard Rachidi, dans le centre de Casablanca. Construit entre 1930 et 1952 par l'architecte français Paul Tournon, désacralisé depuis, il accueille parfois des manifestations culturelles ou des expositions.

À voir aussi sur konbini :