featuredImage

Taïwan pourrait devenir le premier pays asiatique à légaliser le mariage homosexuel

Un exemple pour l'Asie et une preuve supplémentaire du progressisme de ce pays.

Taïwan est bien parti pour devenir le premier pays d'Asie à légaliser le mariage homosexuel. De plus, d'après l'Associated Press, les enfants de couples homosexuels pourraient enfin être légalement sous la responsabilité de deux parents, grâce à une proposition de loi sur l'égalité. Actuellement, une proposition de loi est examinée par l'assemblée législative : si elle est acceptée, les couples homosexuels devraient pouvoir se marier d'ici à quelques mois. Cela représente une avancée radicale pour les couples LGBT, qui ne disposaient jusqu'à présent d'aucun statut légal.

C'est aussi une excellente nouvelle pour les conjoints du père ou de la mère d'un enfant, qui auront également un statut légal, en cas de problème. Pour parler chiffres, 80 % de la jeunesse taïwanaise s'est déclarée en faveur de cette mesure, et à l'échelle du pays, ce sont 55 % des citoyens qui sont en faveur du mariage homosexuel. Tsai Ing-wen, première femme présidente de l'île et candidate du Parti démocratique progressiste s'est faite l'avocate de cette mesure depuis son élection le 16 janvier 2016.

Une démocratie progressiste et quasi unique en Asie

Cette attitude progressiste serait le résultat de la démocratie multipartite en vigueur sur cette île de 23 millions d'habitants, qui a permis d'imposer un ensemble de points de vue féministes et égalitaristes au sein de la population depuis les années 1990. Aussi, la population de Taïwan est en majorité bouddhiste, religion qui n'interfère pas autant que les monothéismes occidentaux avec la sexualité des croyants. Pour autant, ce genre de mesure n'est pas commun dans les pays asiatiques voisins de Taïwan.

En Asie et au Moyen-Orient, l'homosexualité est tout simplement interdite dans plus de 20 pays. Taïwan a donc un rôle pionnier à jouer sur le continent asiatique. Yu Mei-nu, député du parti démocratique et progressiste au pouvoir qui a supervisé la proposition de loi sur le mariage homosexuel, a d'ailleurs déclaré : "C'est une grande avancée pour les droits de l'Homme. Si Taïwan réussit à voter cette loi, cela donnera un modèle à suivre aux autres pays asiatiques."

Si la proposition de loi a été largement soutenue par les jeunes, la partie législative ne s'est pas faite sans accrocs : le Parti nationaliste de Taïwan a essayé de faire échouer la proposition de loi de nombreuses fois. En 2013, près de 400 000 personnes ont signé une pétition contre le mariage homosexuel. Mais n'est-ce pas toujours l'amour qui gagne ?

À lire -> Les séries US battent des records de diversité LGBTQ en 2016

Par Lydia Morrish, publié le 11/11/2016

Copié