Envie de faire la sieste au bureau ? Ce hamac est fait pour vous

Un étudiant en design a imaginé un hamac à suspendre sous son bureau pour faire un somme sur son lieu de travail ou à l’université en toute discrétion.

Nous connaissons tous le gros coup de barre du vendredi aprèm', quand tout ce dont on a envie, c’est de se réfugier sous son bureau pour faire un somme.

Du haut de ses 19 ans, Aqil Raharjo, qui étudie à l’École d’art et de design de l’Ontario à Toronto, a trouvé la combine qui vous permettra de vous évader le temps d’une sieste régénératrice sans pour autant quitter votre bureau.

Publicité

Le "Schnap" – dont le nom comporte un jeu de mots entre "school", l'école, et "nap", la sieste – se présente sous la forme d'un hamac conçu pour être suspendu sous un bureau. Son slogan promet "une sieste en un rien de temps".

(Photo: Schnapp)

(© Schnap)

Interrogé par Tech Insider au sujet du projet, son inventeur a expliqué :

Publicité

"L’idée m’est venue alors que j’observais un de mes amis qui semblait épuisé et m’a confié qu’il n’avait pas dormi depuis deux jours. Cependant, je me suis surtout inspiré d’un groupe Facebook qui [a été créé] pour partager des images amusantes de gens en train de dormir dans l’enceinte de mon université."

Ce petit génie est désormais est en train de développer le concept de cette idée qui a germé dans son esprit alors qu'il travaillait sur différents projets pour l'école. Il est actuellement à la recherche d'investisseurs pour produire en masse son "Schnap". Aqil Raharjo est persuadé que son bébé fera fureur auprès des employés de bureau.

"C’est un environnement de sommeil facilement accessible pour les personnes qui doivent rester la nuit ou qui veulent faire une sieste rapide au bureau ou à l’école. C’est un produit qui devrait plaire à toutes sortes de personnes."

Publicité

Vous ne pouvez pas encore vous procurer un Schnap, mais le concept donne des idées...

(Photo: Schnapp)

(© Schnap)

(Photo: Schnapp)

(© Schnap)

Publicité

Votre boss n'est même pas obligé de le savoir... (Photo: Schnapp)

Votre boss n'est même pas obligé de le savoir... (© Schnap)

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À lire -> Ne cherchez plus l’âme sœur, ce fauteuil va assouvir votre besoin de câlins

Par Kate Lismore, publié le 01/04/2016

Pour vous :