Seattle a un nouveau super-héros : le Batman du vélo

À Seattle, un homme retrouve des vélos dérobés pour les rendre à leurs propriétaires. Surnommé "le Batman du vélo", cet homme traque les voleurs sur Internet. 

BatmanBike-820

(Via Batman-Blog)

À Seattle, un homme rétablit la justice pour les cyclistes. Un ingénieur de 30 ans a décidé de prendre la situation en main et de retourner à ses propriétaires des vélos volés. Appelé "Bike Batman", "le Batman du vélo", ce justicier qui préfère garder l’anonymat retrouve des voleurs de vélos et les force à restituer leur butin.

Publicité

Tout a commencé en 2015. Cet amateur de la petite reine voulait acheter un nouveau vélo sur Craiglist, un site de petites annonces très populaire aux États-Unis. Il a ensuite réalisé que le deux-roues qu’il s’apprêtait à récupérer correspondait à la description d'un véhicule sur Bike Index, un site qui répertorie les vélos volés. Il a donc décidé d’agir et a fixé un rendez-vous au voleur.

"Tu as deux options. Tu peux attendre que les flics arrivent. Ou tu peux tout simplement abandonner", a-t-il lâché au brigand, comme il l'a expliqué au Guardian"Mon cœur battait la chamade. Je ne savais pas du tout ce que je faisais."

bike batman

© Bike Batman via The Guardian.

Publicité

Ce fut un succès. Depuis, le Batman du Vélo a retourné à ses propriétaires 22 bicyclettes grâce à cette combine. Il repère des petites annonces suspectes sur des sites comme Craiglist ou OfferUp.com, puis il vérifie sur Bike Index si les descriptions correspondent. La seule différence, c’est que la police est impliquée désormais : il les appelle quand il est sur le point de rencontrer un voleur.

Le Batman du vélo a expliqué qu’il avait commencé à faire ça pour que Seattle conserve son image de "ville où l'on est en sécurité". Et comme le nombre de vélos volés a doublé ces cinq dernières années, selon le Seattle Times, ce justicier isolé est le bienvenu, surtout qu’il fait pression sur la police pour qu’elle fasse son boulot.

Traduction : "Le Batman du vélo de Seattle récupère les vélos d'inconnus en confrontant les revendeurs".

Publicité

Traduction : "J’aurais aimé qu’on ait un Batman du vélo à Washington. Ça m’aurait aidé le mois dernier".

Publicité

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Par Amanda Adame, publié le 25/03/2016

Pour vous :