Ces savants veulent fonder un État-nation dans l’espace pour protéger l'humanité

Cela paraît fou, pourtant ces scientifiques veulent créer un État indépendant dans l'espace.

For the first time in history a new nation state has been created - not on Earth but in the heavens above (Image: Asgardia)

(© Asgardia)

Depuis la nuit des temps, l'humanité a toujours voulu explorer l'inconnu, repousser les limites de l'impossible. Une équipe constituée d'ingénieurs, de scientifiques et de juristes a donc décidé de se lancer dans la construction d'un État extra-terrestre virtuel pour échapper aux contraintes de la communauté internationale sur cette planète et assurer la protection de l'humanité.

Publicité

Cet État-nation sera baptisé Asgardia, en hommage à la ville céleste dirigée par le dieu Odin dans la mythologie scandinave. Le projet de cette équipe est de créer une civilisation indépendante des pays terrestres et de s'en servir comme un prototype pour une société qui pousserait le savoir, l'intelligence et la science à leur maximum. "C’est grâce à la nature curieuse des générations passées que l’humanité à évolué", peut-on lire sur le site Internet du projet, pourtant la science qui rend possible toutes ces merveilleuses avancées n’est pas toujours la priorité pour la société dans son ensemble."

L’équipe regrette visiblement que des considérations politiques et économiques prennent souvent le pas sur la science, et que certains principes éthiques empêchent son évolution.

"L’évolution moderne et le progrès intellectuel peuvent servir au mieux l’humanité quand la science est à la base du processus décisionnel."

Publicité

Un bouclier pour protéger la Terre

Le projet est mené par le docteur Igor Ashurbeyli, un "homme d'affaires et scientifique" russe qui a été récompensé par l'Unesco en février dernier pour ses contributions au domaine des nanosciences et des nanotechnologies.

Dans un premier temps, l'équipe souhaite construire un bouclier pour protéger la Terre des astéroïdes, des débris spatiaux, et des éjections du soleil. Ce consortium espère lancer le premier satellite d'Asgardia fin 2017, une date qui coïncide curieusement avec le soixantième anniversaire du lancement de Spoutnik, premier satellite mis en orbite par les Russes autour de la Terre.

Un appel a été lancé pour demander aux internautes de participer à la création d’un drapeau pour l’État-nation d'Asgardia. Il est également possible de faire une demande de citoyenneté, mais le nombre de place est limité.

Publicité

Science magazine relativise toutefois l'engouement que pourrait susciter l'annonce de la fondation d'Asgardia en précisant que cet État "n'est pas reconnu par les autres à l'heure qu'il est". Le magazine se demande également "d'où ils vont bien pouvoir envoyer leur satellite et sous la responsabilité de quel pays, puisqu'ils n'ont pas de territoire." Mystère.

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Par Matthew Kirby, publié le 13/10/2016

Copié

Pour vous :