AccueilÉDITO

Le premier grand musée d’art africain contemporain ouvre ses portes au Cap

Publié le

par Damilola Animashaun

© MoCAA/Facebook

Il était temps qu’un musée de l’envergure du MoCAA mette en valeur la richesse de l’art contemporain d’Afrique.

© MoCAA/Facebook

L’art contemporain n’est pas au goût de tout le monde. Il peut même paraître obscur pour certains. Pourtant, il n’en est pas moins le reflet de la culture de notre temps et a tout autant d’importance que les courants artistiques d’autres époques.

Dans quelques jours, le musée Zeitz d’Art contemporain (Zeitz MoCAA) ouvrira ses portes au public au Cap, en Afrique du Sud. C’est le premier musée de cette ampleur dédié à l’art contemporain africain sur le continent, ce qui en fait l’espace d’exposition d’art africain le plus important au monde.

Pendant très longtemps, les œuvres d’art africaines étaient majoritairement exposées à l’étranger. Elles seront désormais accessibles à tous en un seul et même lieu, sur le continent qui les a vus naître.

Imaginé par l’architecte Thomas Heatherwick, le complexe est installé dans un immense silo à blé, un monument historique situé sur la promenade Victoria & Alfred, qui fait face à l’Atlantique. Des milliers de pièces du XXIe siècle, conçues par des artistes d’Afrique ou des diasporas, seront présentées dans plus d’une centaine de galeries.

Offrant au plus grand nombre un accès à l’art, le musée Zeitz d’Art contemporain africain accueillera également des expositions internationales et proposera des programmes éducatifs destinés à développer les rapports interculturels.

© MoCAA/Facebook

Azu Nwagbogu, le conservateur du département photo du Zeitz MoCAA, explique à Konbini :

"Les musées attirent l’attention sur les problèmes culturels actuels. Ils sont des lieux d’éducation et de loisir, et ces choses sont importantes en Afrique parce que beaucoup de jeunes ne connaissent pas l’histoire de notre continent. Cela peut être dû au manque de musées, essentiels à la transmission de cette histoire. Le gouvernement n’a pas investi dans un musée de la culture qui permettrait aux gens de connaître leur histoire, qui n’est même plus enseignée à l’école.

Ce lieu n’est pas seulement dédié à la beauté de l’art et à l’importance des artistes, mais aussi à la pertinence de leur travail et de la chronologie qu’il dessine. Il est très important qu’un travail artistique soit réalisé avec conviction, et qu’il parle avec pertinence de son époque."

Parmi les artistes dont les œuvres nourriront les collections du MoCAA, on peut citer Njideka Akunyili Crosby, Yinka Shonibare, Taiye Idahor, Kehinde Wiley et bien d’autres.

Par ailleurs, le musée s’inscrit dans un plan de rénovation du quartier du Silo et sera entouré d’excellents restaurants, cafés, boutiques et d’un hôtel offrant 28 chambres de standing. Il ouvrira ses portes le 22 septembre.

© MoCAA/Facebook

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :