AccueilÉDITO

En images : dans les yeux des oubliés de la société

Publié le

par Constance Bloch

Les traits sont creusés et les visages abimés par une vie de souffrance. Toujours en noir et blanc, pour mieux faire ressortir les émotions communiquées par les yeux de ces oubliés de la société. La semaine dernière, les célèbres portraits de SDF du photographe Lee Jeffries étaient exposés à la Galerie Yellowcorner à Paris. Une exposition qui faisait suite à la sortie du livre Lost Angels regroupant les clichés paru le 12 février.

C'est en 2008 que Lee Jeffries a commencé la photographie de rue. C'est sa rencontre décisive avec une jeune sans abris qui le pousse à réaliser des portraits, comme le rapporte Paris Match :

J’ai commencé à la photographier, elle m’a remarqué et n’était pas contente. Elle m’a hurlé dessus, me demandant d’arrêter, me disant que j’étais très malpoli… Les gens ont commencé à s’arrêter autour de moi et à me regarder, j’avais honte.

J’avais le choix de partir immédiatement, mais je suis allé lui parler, j’ai passé deux ou trois heures avec elle. C’était vraiment le point de départ.

Une immersion qui lui permet de capturer depuis les visages de centaines de laissés pour compte aux quatre coins du globe. Le dernier projet du photographe l'a entraîné sous le soleil de Miami, où il a croisé la route de Margo Stevens, une ex-porn star qui vit désormais dans la rue.

Margo Stevens par Lee Jeffries

Comme le précise le Dailymail, cette ex-star de films pour adulte a connu une carrière fleurissante au début des années 90. Mais après une - courte - période de vie confortable, elle se retrouve sans argent et à la rue. Depuis, elle réside dans un garage abandonné du quartier d'Overtown avec cinq jeunes femmes qui se prostituent pour pouvoir se payer leur dose de drogue.

En passant deux semaines à leurs côtés, Lee Jeffries a capturé la détresse de ces survivantes. Il raconte :

Je ne juge pas Margo. Elle est dans une spirale. Elle a choisi de ne pas s'en sortir et de s'accrocher à son addiction. Mais elle comprend très bien ce qu'elle fait, la vie qu'elle mène...sans avoir d'échappatoire [...]. Elle est tellement plus que les étiquettes de "drogue" et "prostitution". Elle prend soins des filles, souvent à son propre détriment.

Margo Stevens (à droite) et une des filles. © Lee Jeffries

"Trish" © Lee Jeffries

"Brittany" © Lee Jeffries

"Trish" © Lee Jeffries

© Lee Jeffries

"Latoria" © Lee Jeffries

Bien loin de pouvoir prendre de la distance avec ses clichés, le photographe dit être "révolté par la façon dont l'industrie du porno traite les femmes comme Ms. Stevens". Ces photos lui permettent donc de dénoncer en images.

Un artiste engagé qui a récemment récolté des milliers de dollars lors d'une vente aux enchères organisée le 19 mars dernier, et dont les bénéfices ont entièrement été reversés à une association d'aide aux démunis. Ci-dessous quelques clichés de la série Lost Angels.

© Lee Jeffries

© Lee Jeffries

© Lee Jeffries

© Lee Jeffries

À voir aussi sur konbini :