featuredImage

Le Planning familial lance une appli pour simplifier la prise de pilule contraceptive

Parce que c’est le moyen de contraception le plus utilisé par les Françaises, le Planning familial lance l’application Pill’Oops pour simplifier la prise de la pilule contraceptive.

pilule

La pilule est le moyen de contraception préférée des Françaises : en 2013, 41 % des femmes âgées de 15 à 49 ans l’utilisaient. Et celles qui y ont le plus recours sont les femmes de 20 à 24 ans. En 2010, 70,8 % des femmes de moins de 35 ans utilisaient la pilule. Ce qui veut également dire que ce sont des oublis de pilule ou des problèmes d’absorption (vomissements, etc.) qui sont responsables de beaucoup de grossesses non désirées – en 2000, 1 grossesse sur 5. Pourtant, si elle est utilisée correctement, l’efficacité de la pilule (combinée ou progestative) est supérieure à 99,7 % d’après le site Choisir sa contraception.

Pour aider les femmes qui prennent la pilule à la prendre de la meilleure façon possible, le Planning familial lance une appli bien utile appelée "Pill’Oops". Il s’agit d’aider des "milliers de femmes" à effectuer ce "geste courant", en leur proposant un suivi de leur cycle et donc de leur prise de pilule, et des outils personnalisés en cas d’oubli.

"Renforcer l’autonomie des femmes dans leur sexualité et leur santé sexuelle"

L’application a d’abord été développée en Bretagne, avant d’être lancée sur l’ensemble du territoire. Élisa Quéméneur, responsable du planning familial d’Ille-et-Vilaine, nous a expliqué que l’idée était née sur le terrain. Faute d’outil adapté, beaucoup de femmes détournent des applications permettant de suivre leur ovulation ou leurs règles pour gérer leur prise de contraception. Pill’Oops vient de ce constat et d’une interrogation sur des outils qui donneraient aux femmes des informations aussi fiables que possible, en leur permettant de renforcer leur autonomie "dans leur sexualité et leur santé sexuelle".

L’application se divise ainsi en deux parties. La première permet de gérer sa prise de pilule au quotidien, avec un système de rappel personnalisable. On peut en choisir la sonnerie et le nom, ce qui permet de rester discrète si on le souhaite – notamment pour les mineures qui ne veulent pas que leurs parents sachent qu’elles prennent la pilule. Un calendrier permet également de consigner ses rapports sexuels. Cela permet à la deuxième partie d’être performante : selon le type de pilule utilisée, s’il y a eu oubli et récemment un rapport sexuel non protégé, l’appli génère un conseil personnalisé en fonction du stade du cycle menstruel. Mais Élisa Quéméneur précise que Pill’Oops ne se substitue pas aux professionnels : en cas de besoin, l’application propose un renvoi vers le numéro vert national Sexualités, Contraception, IVG : 0800 08 11 11.

Pill’Oops est disponible gratuitement sur tous les stores.

Par Mélissa Perraudeau, publié le 02/06/2017