Irlande : le street-art est devenu le symbole du "oui" au mariage gay

Les fresques murales du street-artist Joe Caslin deviennent un symbole d'acceptation de l'autre après le vote du mariage gay en Irlande.

Ce week-end, beaucoup ont levé leurs pintes afin de célébrer le succès du référendum visant à légaliser le mariage des couples de même sexe voté ce 22 mai. La nouvelle a particulièrement surpris les sceptiques qui doutaient que le pays puisse passer outre ses traditions catholiques et accepter les changements de notre société, surtout lorsqu'on sait que le pays n'a pas légalisé l'homosexualité avant 1993.

Pourtant, des signes de progression étaient visibles dans tout le pays. De nombreux panneaux faisant campagne en faveur du "oui" étaient présents partout, soulignant le fait que de légaliser le mariage homosexuel ne changerait en rien l'identité de l'Irlande, si ce n'est pour l'améliorer.

Publicité

Le street-artist Joe Caslin a décoré plusieurs bâtiments de Dublin avec ses œuvres, ainsi qu'un château de la région du Galway (un travail que nous vous présentions ici). Depuis que le "oui" a été voté par référendum par 62% de la population, elles prennent un sens beaucoup plus profond.

Fresque de Joe Caslin (Crédit photo : David Sexton)

Sa fresque la plus récente orne tout un côté d'un château de la région du Galway. Elle est inspirée de la peinture académique The Meeting On Turret Stairs du peintre irlandais Frederick William Burton, élue peinture préférée des Irlandais en 2012. L'interprétation moderne de Caslin représente deux femmes se tenant tendrement l'une contre l'autre, suggérant leur pudeur, mais aussi leur besoin de support mutuel, comme la plupart des couples mariés.

Publicité

L'une des plus célèbres de ses œuvres murales est intitulée Embrace (soit Étreinte) et se trouve sur la façade d'un immeuble de Dublin. Elle a été reproduite à plus petite échelle sur des stickers, affiches et bien d'autres afin de pouvoir la placarder partout dans la ville. Cette œuvre représente deux hommes s'enlaçant, les lèvres de l'un posées sur la nuque de l'autre.

Fresque de Joe Caslin (Crédit photo : Peter O’Dwyer)

Ces travaux ne sont pas seulement pertinents grâce au contexte politique du moment. Ils sont la démonstration du pouvoir que le street-art peut avoir sur les mentalités d'une communauté en normalisant quelque chose que certains trouvent peut-être perturbant, tel que deux hommes s'étreignant avec tendresse.

Publicité

Dans l'ensemble, le travail de Caslin met en évidence les problèmes de société auxquels l'Irlande a dû faire face, mais fait aussi ressortir la mentalité positive de la jeune génération. Si vous voulez voir plus de projets de Joe Caslin, vous pouvez les trouver ici.

Fresque de Joe Caslin (Crédit photo : David Sexton)

Fresque de Joe Caslin (Photo : David Sexton)

Publicité

Fresque de Joe Caslin (Photo : David Sexton)

Fresque de Joe Caslin

Fresque de Joe Caslin

Affiche par Joe Caslin (Photo : Peter O’Dwyer)

Affiche par Joe Caslin (Photo : Peter O’Dwyer)

Par Kate Lismore, publié le 27/05/2015

Copié

Pour vous :