Ce designer incruste le logo de Nike dans de vieux tableaux

On a du mal à associer le consumérisme contemporain avec l'art du XIXe siècle. L'artiste italien Davide Bedoni a pourtant trouvé un moyen de les faire se croiser.

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

Faire rimer histoire de l'art et "Swoosh" (le nom de la célèbre virgule de Nike), est un véritable hobby pour  le réalisateur et photographe de mode Davide Bedoni. Il s'y adonne quand il s'ennuie et poste ensuite les résultats obtenus sur son Tumblr : Swoosh Art

Se moquant de la marque et du consumérisme en général, ces montages ironiques sont un bon moyen pour se marrer tout en se cultivant. Très pratique, sur le plan graphique, le Swoosh peut être calé sous un bras de personnage ou servir à couvrir un nu préraphaélite.

Le monde de la publicité n'est pas étranger à cet artiste qui travaille avec Fendi, Gucci et Prada. Mais y a-t-il un message derrière ses collages, ou ne sont-ils qu'une rencontre improbable de plus sur le vaste Internet ? Certes, Nike tire son non de la déesse grecque de la Victoire, objet de nombreuses peintures. Elle désapprouverait sans doute, mais Davide Bedoni semble tenir quelque chose.

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

(Image: Davide Bedoni)

© Davide Bedoni

Traduit de l'anglais par Celia Guillon

Par Lydia Morrish, publié le 05/08/2016