Le musée d'histoire naturelle de Londres quitte Dippy, son squelette de Diplodocus

Pas de panique, le squelette ne va pas au placard, il va prendre l'air.

Images courtesy of BBC News.

(BBC News/Natural History Museum)

Le musée d'histoire naturelle de Londres abrite une collection remarquable, dans une des plus belles réussites architecturales de la capitale anglaise. Mais bientôt, Dippy, le diplodocus situé à l'entrée du musée, effrayant et fascinant tous les petits anglais, va être remplacé par un énorme squelette de baleine bleue.

Publicité

Si sa présence a fait le bonheur de nombreux visiteurs, le squelette de Dippy n'est qu'un moulage en plâtre d'ossements fossilisés retrouvés aux États-Unis en 1898. Sir Michael Dixon, le directeur du musée, a expliqué à la BBC que le nouveau squelette de baleine permettait de donner à voir le travail avec les nouvelles technologies entrepris par le musée ces dernières années.

"Tout le monde aime Dippy, mais ce n'est qu'une copie alors que la spécialité de ce musée est que nous avons de véritables trésors naturels, plus de 80 millions, et qu'ils permettent à nos scientifiques et à des collègues du monde entier de mener de véritables travaux de recherche."

Un squelette de baleine prendra sa place

Découvert à Wexford sur le littoral irlandais, le squelette de baleine de 25 mètres qui remplacera Dippy est encore exposé dans la galerie des mammifères. En 1891, le musée l'a acheté pour la somme rondelette (à l'époque) de 250£. Richard Sabin, directeur de la section des vertébrés qui s'occupera du transfert, a déclaré :

Publicité

"C'est l'un des spécimens les plus grands que l'on puisse voir au monde. Nous connaissons son histoire. Nous savons comment il a été tué et conservé, ce qui est plutôt rare.

À lui seul, le déplacement de la baleine va apporter beaucoup à la science. On va scanner chaque os, ce qui veut dire que les chercheurs pourront travailler dessus et même imprimer des morceaux en 3D s'ils se souhaitent."

Les visiteurs pourront dire au revoir à Dippy

Images courtesy of BBC News.

(BBC News/Natural History Museum)

Quant au pauvre Dippy, il s'en sort finalement plutôt bien. Il va faire une tournée des autres musées du Royaume-Uni, ou être exposé dans une plus grande exposition sur les dinosaures et leur environnement. Mais avant son départ, le musée organise un évènement spécial pour les fans de dinos qui voudraient lui dire au revoir.

Publicité

L'évènement, organisé par le Rooftop Film Club, permettra aux visiteurs de découvrir le musée à sa fermeture et de voir Jurassic Park dans son enceinte. Pour plus d'informations, visitez la page de l'évènement

À lire - >Les États-Unis placent les abeilles hawaïennes sur la liste des espèces en danger

Par Kate Lismore, publié le 06/10/2016

Copié

Pour vous :