"Le Musée des cœurs brisés" s’installe à Los Angeles

Après Zagreb, le duo croate à l'origine de cette exposition itinérante a décidé d’ouvrir un second espace permanent à Los Angeles.

Les ruptures amoureuses sont souvent difficiles à surmonter. Non seulement il faut faire semblant d’aller bien sur les réseaux sociaux, mais en plus il faut décider quoi faire des souvenirs rattachés à son ex. Ceux qui envahissent vos placards, pas votre tête.

Hormis les cadeaux super chers ou les raretés vintage, on a souvent envie de jeter tous les trucs qui ne signifient plus rien pour nous comme les souvenirs de vacances et autres babioles accumulées durant toutes ces années passées ensemble…

Publicité

Mais il existe un moyen plus symbolique, et moins radical que la poubelle, pour se débarrasser de ces objets : il suffit de les donner au "Musée des cœurs brisés". Cette exposition itinérante rassemble les vestiges de relations qui ont échoué – à l'exception des enfants, qui ne font pas partie des "souvenirs" exposés.

Capture d'écran de "Hôtel Chevalier", de Wes Anderson. (Image: Fox Searchlight Pictures)

Capture d'écran du court métrage Hotel Chevalier, de Wes Anderson. (© Fox Searchlight Pictures)

Peut-être avez-vous eu l'occasion de voir cette exposition itinérante à Paris, au CentQuatre, il y a quelques années. Désormais, elle va établir ses quartiers de manière permanente à Los Angeles sur Hollywood Boulevard, à partir de mai prochain selon le LA Weekly.

Publicité

En 2010, les artistes croates Olinka Vištica et Dražen Grubišic ont décidé de convertir leur exposition itinérante en installation permanente à Zagreb. Comme la collection grossit de plus en plus, et que l’exposition a fait le tour du monde, le duo a décidé d’ouvrir une autre galerie permanente aux États-Unis.

Le futur musée a donc fait appel à de nouvelles contributions, dans le but de rassembler la plus grosse collection de souvenirs personnels. On peut lire sur son site :

"Certaines relations se terminent... avec des amants, des amoureux, des rêves et des villes. Si vous avez toujours voulu vous soulager de ce poids émotionnel en jetant tout ce qui vous rappelle cette expérience douloureuse… ne le faites pas. Donnez-nous vos souvenirs."

Publicité

Le Musée vous invite donc à envoyer un objet rattaché à une ancienne relation, accompagné d'une histoire écrite dans votre langue maternelle afin de le replacer dans son contexte. C’est anonyme, donc aucun risque que votre ex vous envoie un message sur Facebook du genre "Hey, tu te souviens de ce porte-clé en forme de tortue que je t’avais rapporté du Maroc ? </3".

Parmi tous les musées insolites qui existent un peu partout dans le monde, celui-ci fait plaisir à tout le monde, donateurs comme visiteurs. Non seulement il permet de se débarrasser d’un bagage émotionnel, mais en plus il recycle des souvenirs qui y trouveront une seconde vie. Vous pouvez être sûr que les visiteurs comprendront pourquoi les gens se débarrassent de ces souvenirs merdiques que leurs propriétaires au cœur meurtri ne pouvaient s’empêcher de garder dans une boîte à chaussures sous leur lit.

(via GIPHY)

Publicité

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

Par Lydia Morrish, publié le 03/03/2016

Pour vous :