Docu : Jay Adams, légende du skateboard et Seigneur de Dogtown

Dogtown est à nouveau en deuil. Après le récent décès de Shogo Kubo le 25 juin dernier, c’est au tour d'un autre seigneur de Dogtown (un nom donné au quartier de Venice de Los Angeles) de nous quitter : Jay Adams.

Jay Adams s'est éteint ce jeudi 14 août d'une crise cardiaque, au cours de vacances au Mexique, à l’âge de 53 ans. Pionner du skateboard moderne et légende de la discipline - il est perçu comme l'un des skateboarders les plus influents de tous les temps, ses premiers coups de roulettes furent retranscrits au cinéma avec le film Les Seigneurs de Dogtown (2004).

Les témoignages ont été nombreux après l'annonce. Stacy Peralta, son ami et team-mate des fameux Z-Boys, s’est rapidement exprimé sur Instagram :

Publicité

I just received the terribly sad news that Jay Adams passed away last night due to a massive heart attack, send your love.

Tony Hawk a également laissé ces quelques mots :

Publicité

Au revoir Jay Adams. Merci de nous avoir inspirés de manière verticale et de n'avoir jamais arrêté de pousser les limites du possible.

Jay Adams était surnommé "The Original Seed" soit "la graine initiale". Après quelques années de prison pour des faits de drogue et de nombreux problèmes d’addiction, il avait repris une vie saine et vivait pleinement ses passions pour le surf et skateboard. Il partageait sa vie avec Tracy Adams, sa femme, avec qui il s’était remarié en 2006.

À cette triste occasion, on vous propose de (re)regarder un documentaire de 2004 qui était consacré aux origines du skateboard. Réalisé par Stacy Peralta en 2001, Dogtown and Z-Boys consacre la manière dont la planche à roulettes a émergé aux États-Unis.

Publicité

Article écrit par Jérôme Tostain

Par Konbini Staff, publié le 17/08/2014