Maisie Williams veut libérer la parole sur le harcèlement scolaire

La star de Game of Thrones a partagé son expérience, afin de mener une campagne contre le harcèlement scolaire.

Maisie Williams reveals she started getting bullied when she began getting famous. (Photo: Maisie Williams via Instagram)

(© Maisie Williams, via Instagram)

Parmi toutes les choses que Game of Thrones nous a apportées (des personnages féminins forts, des acteurs talentueux et l’apparition d’un pénis à l’écran), il y a l’incroyable Maisie Williams. Elle a déjà remis les choses à leur place à plusieurs reprises, en qualifiant certains magazines de sexistes, en expliquant que selon elle l’orientation sexuelle n’est pas quelque chose de fixe, ou encore que le féminisme n’est pas un gros mot. Cette fois, elle vient de partager son expérience pour réconforter les personnes victimes de harcèlement scolaire.

Publicité

Après avoir animé des ateliers dans des écoles, dans le cadre de la campagne Speak Out Stay Safe ("Parler pour rester en sécurité"), la jeune actrice est apparue dans une émission de la chaîne de télé britannique ITV pour raconter le harcèlement dont elle-même a été victime pendant son cursus scolaire, le 29 septembre.

Une adolescence difficile

Aujourd’hui âgée de 19 ans, Maisie Williams est devenue un personnage public à 14 ans, au lancement de Game of Thrones. Une célébrité survenue un peu brutalement qui lui a value  d’être scrutée à outrance, notamment sur les réseaux sociaux. Elle a raconté cette période difficile de son adolescence à la journaliste Kylie Pentelow :

"Tout a commencé avec Game of Thrones. Les ados aiment mettre à l’écart ceux qui sont différents. C’est comme ça. Je regrette de ne pas avoir demandé de l’aide plus tôt. Il aurait suffi que je parle à un adulte de confiance de toutes les choses que je subissais en ligne ou à l’école. J’ai tout gardé pour moi, et ce n’était pas le bon choix."

Publicité

L’actrice révèle qu’elle a finalement parlé à sa mère et qu’ensuite tout a été mieux, ajoutant qu’elle "lui est venue en aide, ainsi que ses professeurs". Elle ajoute :

"C’est pour ça que j’essaye d’aider les enfants, parce que je sais que tout s’arrange quand on n’a plus ce poids à porter seul."

Maisie Williams essaye d’utiliser sa célébrité pour des choses positives. Elle est revenue vivre dans sa ville natale, Bristol, pour aider une association à lever des fonds pour les enfants maltraités, négligés ou harcelés.

Publicité

Pas mal pour "la fille qui n’a pas de nom".

Traduit de l'anglais par Sophie Janinet

Publicité

Par Lydia Morrish, publié le 30/09/2016

Copié

Pour vous :