(Crédits image :

Batman : 75 ans de costumes de super-héros

Alors que DC fête fièrement les 75 ans de Batman, c'est l'occasion de jeter un œil sur trois-quarts de siècle de costumes différents, des années 60 à Zack Snyder, des collants en tissu à l'armure en kevlar.

Les héros ne meurent jamais. En tout cas, les super-héros. 75 ans après sa première apparition dans la revue Detective Comics, le justicier de Gotham City a eu le temps de beaucoup changer d'attitude, mais surtout de costume. D'ailleurs, pour fêter ses 75 ans, DC en a profité pour sortir un court-métrage sous la houlette de Bruce Timm – l'homme qui a donné vie le premier à Bruce Wayne en version dessin animé. Le film est à voir par ici.

Mardi 13 mai, Zack Snyder a embrasé Internet tout entier avec la première image de Ben Affleck en Batman. La communication est habile, l'image, remarquable : d'un côté, elle dévoile les contours de la nouvelle Batmobile de face (alors qu'on pouvait admirer son châssis postérieur dans un tweet datant de la veille). Mais elle révèle surtout la silhouette du costume qu'épousera Ben Affleck, avant que les spectateurs ne le découvrent par eux-mêmes le 27 avril 2016.

Publicité

The Verge note qu'avec les 75 ans de Batman, fêtés ce mois-ci, un coup d'œil aux nombreux changements de garde-robe du Chevalier noir s'impose. Avec le temps, on remarque avec délice les différences opérées en fonction des tendances de l'époque : entre le cheap prototype en tissu endossé par l'acteur Lewis Wilson en 1943 et l'imposante armure de kevlar lourdement supportée par Christian Bale, 71 années se sont écoulées. Et trois-quarts de siècle en tout pour le justicier milliardaire.

(Crédits image : DC Comics)

Voilà la toute première apparition de Batman – ou plutôt "The Batman" – apparu en mai 1939 dans le numéro 27 de Detective Comics. Écrit par Bill Finger, le justicier de Gotham City naît sous les pinceaux inspirés de Bob Kane. force est de constater que le héros qu'il a créé, 75 ans après, est loin d'être passé de mode (Crédits image : DC Comics)

(Crédits image :

En 1943, Columbia Pictures, séduit par Batman, tourne un serial de 15 chapitres autour de Batman. Dans le feuilleton, son acolyte Robin et lui-même affrontent le Docteur Daka, espion japonais (époque oblige...) qui a inventé une machine capable de prendre le contrôle des esprits (Crédits image : Columbia Pictures)

Publicité

Retour de la chauve-souris en 1949 pour un nouveau serial où Robert Lowery tient cette fois-ci le rôle. La mission du tandem Batman & Robin, cette fois-ci : partir à la recherche d'une invention qui permet de contrôler les véhicules à distance... mais est tombée entre de mauvaises mains.(Crédits image : Columbia Pictures)

Retour de la chauve-souris en 1949 pour un nouveau serial où Robert Lowery tient cette fois-ci le rôle. La mission du tandem Batman & Robin, cette fois-ci : partir à la recherche d'une invention qui permet de contrôler les véhicules à distance... mais est tombée entre de mauvaises mains.(Crédits image : Columbia Pictures)

(Crédits image :

En 1966, sort enfin Batman : The Movie. Le premier long-métrage autour du super-héros voit Adam West et Burt Ward doit déjouer les plans de l'alliance maléfique formée entre Joker, le Pingouin, le Sphynx et Catwoman. (Crédits image : 20th Century Fox)

(Crédits image :

Il faut attendre 33 ans pour que le Chevalier noir revienne à l'écran. C'est Warner Bros. qui récupère le projet et confie la réalisation de deux premiers épisodes à Tim Burton, et celle des deux suivants à Joel Schumacher. Le costume de Batman, ainsi que sa personnalité, se drapent d'obscurité et donnent une densité jusqu'ici inédite au personnage. Michael Keaton fait le taf, Val Kilmer et George Clooney... un peu moins (Crédits image : Warner Bros.)

Publicité

(Crédits image :

Si, comme moi, vous avez été biberonné aux Minikeums, alors vous êtes au courant : Batman est avant tout l'un des meilleurs dessins animés au monde. En 1992, Bruce Timm met en images les aventures écrites de main de maître par Paul Dini. Un animé frappant, qui reprend à son compte l'entêtant thème composé par Danny Elfman (Crédits image : Warner Bros. Animation)

(Crédits image :

Joel Schumacher, ce n'est pas que Le Nombre 23 ou l'incroyable Chute Libre. C'est aussi deux catastrophes cinématographiques nommées Batman Forever et Batman & Robin. Comme on le voit avec les costumes des acteurs, le ton est cartoon, mais la part d'ombre du super héros, désormais très bien entouré, laisse la place à un héros bien plus lisse. (Crédits image : Warner Bros.)

(Crédits image :

En 1999, alors que la franchise dépérit, la série animée Batman Beyond fait son apparition. Elle met Bruce Wayne à la retraite et place le jeune Terry McGinnis dans la peau de l'homme chauve-souris. Batman a les oreilles plus longues et plus fines, son masque recouvre tout son visage et surtout, il n'a plus de cape. Bienvenue en l'an 2000 (Crédits image : DC Entertainment)

Publicité

(Crédits image :

Lorsque Christopher Nolan reboote la série avec Batman Begins en 2005, il donne à son Batman une allure effrayante, plus encore que celle de Tim Burton. L'idée est d'imposer un personnage qui souffre d'une profonde noirceur, capable d'inspirer la crainte à ses ennemis. Pourquoi ne pas lui rendre cette armure et le doter d'une voix monstrueuse ? (Crédits image : Warner Bros.)

(Crédits image :

Dans The Dark Knight, alors que le justicier est plus dans la lumière, Nolan réduit la charge du costume endossé avec brio par Christian Bale et, fait notable, c'est apparemment la toute première fois que le héros peut enfin tourner la tête (Crédits image : Warner Bros)

Reste l'énigmatique héros conçu par Snyder pour sa version de la chauve-souris. Apparemment, il n'est pas là pour rigoler.

Reste l'énigmatique héros conçu par Snyder pour sa version de la chauve-souris, visiblement toujours aussi lourdement chargé, l'armure noire mate sur les épaules, à l'opposé total de Batman & Robin de Joel Schumacher. Ouf. Apparemment, il n'est pas là pour rigoler.

Par Théo Chapuis, publié le 15/05/2014

Pour vous :