@https://twitter.com/gtwhitesides/status/766831905547259905

Le club gay du massacre d’Orlando va devenir un musée

Le Pulse, où un Américain se revendiquant de l’État islamique avait tué 49 personnes il y a un an, va devenir un musée. Une fondation a été créée pour en faire un "lieu sacré" et aider les familles des victimes.

En juin 2016, un homme soupçonné de liens avec le terrorisme islamiste avait tué 49 personnes dans un club gay d’Orlando, le Pulse. Quasiment un an plus tard, sa propriétaire a annoncé qu’il allait devenir un musée et un lieu de recueillement.

D’après RTL, Barbara Poma a déclaré lors d’une conférence de presse :

Publicité

"Je sais que mon rôle est de garantir que le Pulse devienne un lieu de guérison. […] Souvenez-vous que nous ne laisserons pas la haine triompher, nous guérirons ensemble."

C’est également le "mot d’ordre" de la fondation qu’elle a créée pour aider les victimes de la fusillade et leurs proches, OnePulse. Celle-ci vise à gérer le mémorial et à procurer des bourses aux familles. Sa propriétaire a ainsi à cœur d’honorer les défunts, en s’assurant que "personne de cette génération et des générations à venir n’oublie jamais ce qu’il s’est passé ici".

Publicité

Les survivants, les familles et les équipes de secours qui étaient intervenues sur les lieux pourront décider du design et de la collection du musée. De façon à ce que le Pulse soit "désormais un lieu sacré", selon sa propriétaire.

Par Mélissa Perraudeau, publié le 05/05/2017

Pour vous :