AccueilÉDITO

La Slow Galerie, la galerie d'art graphique trendy où il fait bon chiller

Publié le

par Bérénice Rebufa

Lea Chassagne

Dans le 11e arrondissement de Paris, la Slow Galerie met à l'honneur de jeunes artistes français qui produisent de l'art graphique contemporain. Un endroit où les œuvres sont accessibles et où l'on peut boire un café.  

Dans cette galerie, la propriétaire, Lamia, rassemble une centaine d'artistes à découvrir sur trois pièces. La première pièce ressemble à une boutique de vinyles. Cet endroit est organisé un peu comme un disquaire ou un bouquiniste, le visiteur est libre de fouiller au milieu des rangées de cadres pour trouver son bonheur. Les œuvres sont accessibles, de 30 à 500 euros, il y en a pour tous les budgets. On passe ensuite dans une pièce plus petite et plus intime où des œuvres sont exposées aux murs de façon plus classique. Et la troisième et dernière pièce est le joli café ou il fait très bon se poser !

La galerie en 5 artistes

Pour vous faire découvrir la galerie, nous avons sélectionné 5 artistes ! 

Groduk & Boucar

Groduk & Boucar est un duo de jeunes femmes artistes diplômées de l'école Estienne. Elles nous proposent une peinture décalée dans un style très californien. Peinture phosphorescente et traits hauts en couleur animent les toiles. La galeriste nous confiera qu'elles se comportent comme de vraies jumelles et finissent l'une l'autre leur phrases quand elles parlent de leur art.

© Groduk & Boucar.

© Groduk & Boucar.

Denis Dubois

C'est un travail de collage numérique que présente Denis Dubois. Ses sources sont des gravures du XIXe et du XXe siècles, auxquelles il apporte son style contemporain. Que ce soit humoristique ou très poétique, l'artiste fabrique des histoires en mêlant le passé et l'abstrait. Parfois proche du surréalisme, ses travaux sont très divers.

© Denis Dubois.

© Denis Dubois.

Édith Carron

Édith Carron réalise des oeuvres aux traits vigoureux et couleurs vives qui en font ressortir tout la vitalités. Au pastel gras, l'artiste défend le féminisme et le vivre ensemble. Des traits vigoureux et des couleurs tape-à-l'œil nous font ressentir sa vitalité et ses convictions.

© Édith Carron.

© Édith Carron.

Lucille Clerc

Lucille Clerc est une jeune graphiste pleine de talent. Sortie de l'école Central Saint Martins de Londres, la jeune femme a un style de sérigraphie bien à elle. Passionnée de nature, c'est à travers des sérigraphies envoûtantes que l'artiste nous transporte. Des détails apparaissent à l'infini quand on observe son travail. Un méli-mélo de magie, d'humain, de nature et d'architecture. Si habituellement la sérigraphie permet une impression fluide et unie, la technique de Lucille Clerc est unique par ses "défauts" d'impression.

© Lucille Clerc.

Léa Chassagne

La jeune artiste vient du milieu de la pub, ce qui lui donne une approche différente. Ses collages numériques sont fascinants et pleins de détails. Dans un univers très fantaisiste et parfois humoristique, l'artiste laisse entrevoir des messages à tiroirs.

Léa Chassagne, <em>Origine</em>.

Léa Chassagne, <em>Baigneuse</em>.

À venir

Le 9 février 2017, commence l'exposition "Sabroso!" de l'artiste Gwladys Morey à la galerie. Ses dessins à l'allure festive et exotique s'inspirent de l'Amérique latine des années 1950. Plus d'infos sur l'événement sur Facebook.

À voir aussi sur konbini :