AccueilÉDITO

La Pinacothèque de Paris, c'est fini

Publié le

par Ariane Nicolas

Le musée, ouvert en 2003, a été placé en redressement judiciaire fin novembre. Il fermera ses portes dès ce lundi 15 février. 

Affiche de l'exposition "Au temps de Klimt", qui s'est tenue au printemps 2015 à la Pinacothèque de Paris.

Il ne lui reste que quelques jours à vivre. La Pinacothèque de Paris, musée privé ouvert en 2003 près de l'église de la Madeleine à Paris, fermera ses portes lundi 15 février à 18 heures, selon Télérama. La dernière exposition sera Karl Lagerfeld, A Visual Journey. Elle devait se terminer fin mars mais les ennuis judiciaires de l'établissement en ont décidé autrement.

Dans un communiqué, Marc Restellini, président de la Pinacothèque, explique :

"Le climat économique mortifère lié en grande partie aux attentats du 13 novembre oblige la fermeture des sites de la Madeleine à Paris."

Une réouverture envisagée "dans trois à quatre ans"

La Pinacothèque avait été placée en redressement judiciaire début novembre. Le contexte social a donc précipité la chute de cet établissement, qui avait accueilli des expositions sur des thèmes variés : le peintre Chaïm Soutine, l'art du graffiti sur toile, l'érotisme extrême-oriental... Marc Restellini avait reconnu, dans une interview à La Croix, que la fréquentation avait chuté de près d'un quart depuis deux ans.

Le musée pourrait néanmoins rouvrir sous une autre forme. Le communiqué publié vendredi indique :

"Notre objectif est un redéploiement à moyen terme dans des locaux plus supportables économiquement.

Nous regrettons de ne pas avoir été sélectionnés pour le projet Pershing [...] mais nous conservons d’autres options qui devraient voir le jour sous trois à quatre ans avec une magnifique Pinacothèque de Paris dédiée à l’Art contemporain et une autre dédiée à la sculpture et aux Arts premiers.

Les collections permanentes seront redéployées entre Singapour et les futures Pinacothèque de Paris que nous ouvrirons prochainement."

À voir aussi sur konbini :