AccueilÉDITO

Tout juste inaugurée, la Canopée des Halles à Paris prend déjà l'eau

Publié le

par Juliette Geenens

Inaugurée le 5 avril, la Canopée des Halles, qui abrite un grand centre commercial, est sujette à des fuites quand il pleut. Des travaux devront être nécessaires pour y remédier.

La Canopée des Halles, inaugurée le 5 avril. (Roberto Maldeno / CC / Flickr)

Oups ! La Canopée flambant neuve du forum des Halles prend l'eau. L'édifice, qui recouvre cet espace situé dans le 1er arrondissement de Paris, a été inauguré la semaine dernière, après cinq ans de coûteux travaux (240 millions d'euros, d'après Le Point). Pourtant, les passants ont constaté des fuites sous le nouveau "toit" lors des jours de pluie, dès le week-end dernier. Un torrent d'eau a suscité moult commentaires, vendredi 15 avril, après une averse.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, cette "cascade" prise en photo vendredi fait partie intégrante du projet. Comme l'écrit Le Figaro :

"L’innovation la plus surprenante du parvis extérieur est une cascade de sept mètres qui devrait s’écouler du côté ouest de la canopée. A l’origine de sa création, la nécessité de trouver un moyen d’évacuer l’eau de pluie tombant sur les 10 000 m² de toiture en verre de l’édifice."

D'autres écoulements d'eau, non prévus, eux, ont été constatées, créant des flaques au sol. Dans Le Parisien, un des architectes, Patrick Berger, confirme une anomalie. Des pièces vont être installées afin de remédier à ce souci technique. Des compléments de travaux, prévus depuis le début de la construction, auront bien lieu.

Des fuites anticipées dès 2007

Les deux concepteurs du projet avaient précisé que la Canopée s'apparenterait à un espace extérieur qui abriterait, en partie seulement, les Parisiens des intempéries. Dimanche dernier, Dominique Hucher, chargé de superviser le chantier des Halles, affirmait :

"De l’eau passe au croisement entre les ventelles et les poutrelles. Il serait possible de faire des petits compléments de travaux pour fermer ces orifices."

En 2007, lors de la présentation du projet, il était annoncé l'éventualité de sentir quelques gouttes en cas de grand vent ou de vent. Élisabeth Bourguinat, ancienne tête de liste EELV dans le 1er arrondissement et secrétaire de l’association Accomplir, raconte dans Le Parisien :

"Nous avions ironisé sur le fait que la ville construisait un toit qui laisserait passer la pluie… Personne n’a voulu nous croire mais, nous avions raison !"

Une construction sous le feu des critiques

La Canopée est un projet qui a été controversé dès sa concecption. Haute de 28 mètres et visible depuis l'espace, selon ses architectes, elle est loin d'être au goût de tous. Certains lui reprochent sa couleur, d'autres critiquent sa forme, la jugeant peu fidèle à l'idée d'origine de ses concepteurs, qui la qualifiaient de "feuille translucide et légère". Et ce n'est pas ce problème technique qui va améliorer son cas.

À voir aussi sur konbini :