Kidult : un trailer pour "No Gallery, No Master"

Le graffeur "révolutionnaire" Kidult partage le trailer d'un nouveau film No Gallery, No Master. Avec toujours le même ton prophétique. 

Kidult

KIDULT extincteur à la main, affiche ses couleurs.

Kidult en fait peu. Mais quand il en fait, ce n'est pas à moitié. En quelques années le graffeur masqué, qui s'exprime en anglais mais dont on entend partout qu'il est Parisien, a tracé sa route au gré d'actions coup de poing.

Publicité

Il s'est ainsi attaqué à différentes griffes de luxe (Marc Jacobs, Maison Martin Margiela, Louis Vuitton, Louboutin) pour ensuite se tourner vers une contestation tous azimuts : la société capitaliste, les injustices de ce monde, les liens entre certains capitaines d'industrie et le régime nazi. Et j'en passe.

Kidult : Ni galerie, ni maître

Toujours avec le même style pamphlétaire, Kidult fustige la passivité du peuple, le pouvoir des images et la nécessité d'une rébellion contre l'ordre établi. C'était le cas dans sa célèbre réalisation (brumeuse) Visual Dictatorship. Il semble poursuivre l'essai avec No Gallery, No Master dont un premier trailer vient d'être partagé.

Publicité

KIDULT " Visual Dictatorship" from misery on Vimeo.

Il y a un an de cela, Kidult marquait les esprits avec la vidéo "Visual Dictatorship" 

Publicité

On y voit le graffeur, toujours armé de son extincteur, s'attaquer à des façades de magasins en vue mais également des images de villages africains, de ce qui semble être le black "friday", et plein d'autres choses appuyant un message critique simple : sus au capitalisme galopant et à la société de consommation, aux inégalités et à tout ce qui fait dire à certains que nous vivons dans une société superficielle.

Publicité

KIDULT "NO GALLERY, NO MASTER" TRAILER from LIFE on Vimeo.

Le trailer est assez succinct mais plutôt efficace. Aucune date de parution n'a pour l'instant été précisée.

Par Tomas Statius, publié le 05/12/2013

Copié

Pour vous :