AccueilÉDITO

20 000 lieux sur la Terre : la piscine de la mort sur l'île de Kauai

Publié le

par Julie Bluteau

Notre chère planète regorge d'endroits extraordinaires et atypiques. Notre série 20 000 lieux sur la Terre vous propose d’en découvrir quelques-uns.

L'île de Kauai dans l'archipel d'Hawaii. (© Hawaii Tourism Authority)

Un site paradisiaque…

L’archipel d’Hawaii compte plus de 120 îles, mais une en particulier attire notre attention : Kauai, la plus ancienne de toutes. Surnommée "l’île jardin" en raison de sa faune luxuriante, elle recèle bien des endroits particuliers : le mont Waialeale, l’un des endroits les plus humides de la planète avec en moyenne 12 mètres de pluie par an, mais aussi les Kipu Falls, des chutes plus communément baptisées "piscine de la mort" à cause des dangers qu'elles présentent.

Cette baie entourée de côtes rocheuses ressemble à une piscine naturelle à l’eau turquoise, presque transparente. À l’horizon, l’océan à perte de vue. Mais derrière ce cadre idyllique se cache une autre réalité beaucoup plus sombre.

Le courant des Kipu Falls, également surnommées Queen's Bath (le bain de la reine), est extrêmement puissant. Ses vagues impressionnantes et la variation du niveau de l'eau, rapide et élevée, ont surpris plus d’un nageur, surtout en hiver, où il était fortement déconseillé de s'y baigner avant que l'endroit ne soit définitivement interdit au public. On se rend d'autant plus compte du déchaînement de l'océan en vue aérienne, grâce à cette vidéo filmée par un drone.

Talisa, une touriste allemande de 21 ans, s'est rendue aux Kipu Falls en février dernier et s'y est baignée, sans avoir conscience du danger qui la guettait. Elle ignorait même que des personnes y avaient trouvé la mort :

"Avec mon petit ami, on a décidé de plonger et de prendre quelques photos pendant que nous nagions. Quand j'ai sauté dans l'eau, j'avoue avoir eu un peu peur. Queen's Bath est un endroit très beau, je n'ai jamais vu une eau si claire. Mais on ne s'imagine pas à quel point les vagues peuvent être violentes et on ne se rend pas compte de la rapidité à laquelle le niveau de l'eau augmente. Finalement, c'était une expérience incroyable mais elle aurait pu se terminer tragiquement pour moi et mon compagnon. La prochaine fois, je me contenterai d'admirer la nature autour, les tortues de mer et les baleines à bosse."

Des explications scientifiques

Pour expliquer ce phénomène naturel, il faut comprendre la formation géologique du site. Ce bassin est constitué de roches volcaniques, l'archipel d'Hawaii ayant été créé par l'activité volcanique de gigantesques éruptions.

Jacques Kornprobst, géologue et volcanologue français, auteur du livre À la conquête des grands fonds : techniques d'étude de la géologie marine, nous explique que la puissance des vagues dans cette piscine de la mort dépend aussi d'autres facteurs :

"Le déchaînement de la mer est un phénomène météorologique qui n'a rien à voir avec le caractère volcanique des roches. La houle est d'autant plus forte que le vent l'est. Les courants marins sont dus : aux marées, aux vents et à la configuration du fond. Il existe partout dans le monde des sites dangereux liés aux courants marins. La piscine de la mort en est un parmi les autres, plus ou moins légendaires."

Un endroit désormais interdit d'accès

Depuis peu, l'accès de ces Kipu Falls est définitivement interdit aux visiteurs, étant donné que plusieurs personnes y ont été grièvement blessées – pire encore, cinq personnes y ont trouvé la mort en cinq ans.
Dans l'ensemble, toutes les côtes de l'île présentent de nombreux dangers : onze noyades auraient été recensées à Kauai en 2013, selon NBC Bay Area.

Aujourd’hui, l’office de tourisme de l’île de Kauai ne souhaite plus du tout promouvoir le lieu. Annabelle Michaux, en charge de l’office de tourisme d’Hawaii en France, nous l'a confirmé :

"Le périmètre a été clôturé et l’accès rendu impossible : en effet, les chemins d’accès aux Kipu Falls traversent des propriétés privées. Ceci est clairement indiqué par des pancartes interdisant l'entrée : tout emprunt des sentiers situés sur des propriétés privées constitue donc une violation, et expose les contrevenants aux conséquences de leurs actes."

L'office du tourisme local conseille dorénavant aux touristes de se rediriger vers Wailua Falls ou Opaeka'a Falls, deux autres sites magnifiques et beaucoup plus sûrs, dont les cascades et panoramas sont tout aussi époustouflants… Pour ceux qui souhaitent se baigner dans des piscines naturelles, ils pourront se rabattre sur celle, beaucoup plus calme, d'Iao Stream, à Wailuku (sur l'île Maui). Un petit coin de paradis qui, lui, ne virera pas au cauchemar !

Wailua Falls. (© Hawaii Tourism Authority)

Iao Stream sur l'île de Maui. (© Hawaii Tourism Authority/Tor Johnson)

À voir aussi sur konbini :