AccueilÉDITO

Instaweek #17 : les métamorphoses de Princess Cheeto, le chat aux mille talents

Publié le

par Juliette Geenens

Chaque semaine sur Konbini, on met en lumière un compte Instagram qui nous plaît particulièrement. Ce week-end, on a tenté de percer le mystère derrière les amusantes et adorables photos de Princess Cheeto, la chatte de compagnie d'Hugo. 

Hugo et Cheeto, copains pour la vie. (© Princess Chetto/ Instagram)

Hugo est un humain photographe new-yorkais de 27 ans. Parfois, il met des trucs sur son chat, prend des photos et les poste sur son Instagram, en attendant la vague de likes. Son chat, qui se trouve être une chatte de 5 ans, s'appelle Princess Cheeto et ses allures un peu ridicules ont déjà conquis plus de 82 000 abonnés sur le réseau social, car le monde l'a bien compris, les chats sont les rois d'Internet. Sur son compte, @princesscheeto, l'adorable Cheeto se voit déguisée et mise en scène de mille façons par son maître humain, et si l'on en croit son air blasé, elle ne semble pas adorer ça. Nous nous sommes entretenus avec elle, pour en savoir plus derrière ce succès sur Instagram. Et au passage, nous avons également discuté avec Hugo, "l'homme de l'ombre".

Konbini | Bonjour Cheeto, bonjour Hugo. Pourquoi avoir créé ce compte Instagram ? 

Hugo | J'ai ouvert ce compte pour Cheeto, parce que je souhaitais partager ces photos d'elle avec mes amis et ma famille. Je voulais que cela ressemble à une sorte de journal de bord. En général, je prends mes proches en photo, du coup, photographier Cheeto m'a semblé naturel. C'est quelque chose d'assez personnel et je suis ravi que nous puissions partager ces clichés avec tous nos amis en ligne.

Cheeto, es-tu fière des photos qu'Hugo fait de toi ?

Cheeto | Non, je ne suis pas facilement impressionnable. Mais parfois, je les trouve intéressantes comme celle où je porte une casquette Snap Back avec une banane. C'est mon summer look. 

Et toi Hugo, quelle est l'image que tu préfères ? 

Hugo | En ce moment, j'aime beaucoup Let Them Eat Cake! C'est un hommage aux coiffures du temps des monarchies, au XVIIIe siècle. J'ai fabriqué moi-même la perruque avec du coton. C'est moi qui fais tous les chapeaux et les postiches de Cheeto pour les photos.

Quelle est l'histoire de votre rencontre ? 

Cheeto | Hugo m'a sauvée, dans un refuge, il y a cinq ans. C'est un bon humain quand il me nourrit, mais lorsqu'il ne le fait pas, je l'aime moins.

Hugo, où puises-tu ton inspiration ? 

Hugo | Je suis inspiré par tellement de choses : la pop culture, le street art, la musique, la nourriture, la culture japonaise, les magazines de modes... Vivre dans une grande ville me donne des idées tous les jours. Parmi les artistes que j'aime particulièrement, il y a l'animateur et réalisateur Hayao Miyazaki, l'artiste Takashi Murakami, les photographes William Wegman et Herb Ritts, ou encore l'artiste graffiteur Kaws.

Peux-tu nous conseiller un compte Instagram à suivre ? 

Hugo | Il faut aller jeter un œil à celui de Dallas Clayton : @dallasclayton.


















À voir aussi sur konbini :