AccueilÉDITO

Instaweek #16 : les photos d'archi de Ben Thomas ressemblent à du pixel art

Publié le

par Juliette Geenens

(© Ben Thomas / Instagram.)

Konbini | Pourquoi avoir décidé de créer un compte ? 

Ben Thomas | Je suis arrivé un peu après "la fête", je dois être le dernier de mon entourage à avoir ouvert un compte. Y a-t-il encore quelqu'un, quelque part qui n'a pas de compte Instagram ? Plus sérieusement, Instagram est probablement le meilleur moyen de diffuser ses images, aujourd'hui.

Comment expliques-tu ton utilisation de la couleur dans tes images ? 

Mon travail, au fil des ans, s'est focalisé autour des villes et des zones urbaines où je vivais. Pour chaque série, j'ai utilisé une technique différente pour décomposer ces paysages. Avec Chroma, j'ai utilisé la couleur comme une façon d'étudier ces endroits. L'univers du jeu vidéo m'inspire beaucoup, j'ai toujours été un grand gamer. J'aimerais bien créer un jeu de plateforme avec ces photos.

De quelle image es-tu le plus fier ?

Il y a une photo que j'ai prise à Paris, l'an dernier, qui sort du lot, selon moi. Je l'ai réalisée à La Défense et elle représente quasiment tout ce que je souhaitais faire avec ma série "Chroma" : de la couleur, encore et toujours de la couleur !

Quels sont les artistes qui t’influencent ? 

Jeffrey Smart et Andreas Gursky sont mes deux principales influences. Jeffrey Smart est un peintre incroyable : son art de la perspective et son utilisation de la couleur sont ma plus grande source d'inspiration. Quant à Andreas Gurskys, son travail avec l'échelle est l'une des raisons qui m'ont poussé à me lancer dans la photographie. Ce qu'il fait me fascine chaque jour.

Quel est ton compte Instagram favori ?

Le compte @createandexplore est un concept lancé par un producteur australien, Ta-Ku. Le projet rassemble des artistes visuels avec des musiciens et des producteurs afin d'explorer l'environnement urbain. Il y a des trucs géniaux à aller voir.


À voir aussi sur konbini :