En image : la publicité originale de Inside Llewyn Davis dans le New York Times

À la page 7 du prestigieux New York Times du samedi 4 janvier, les lecteurs pouvaient apercevoir une publicité. Mais pas n'importe laquelle. Pour la promotion du film des frères Coen Inside Llewyn Davis, les studios CBS Films et StudioCanal ont commandé une pleine page afin d'y mettre... un tweet.

Tout seul, en plein milieu, accompagné seulement d'un petit texte en bas de page ("The Best Picture of The Year") et entouré d'une cadre noir. On pouvait y lire  :

Je vais encore aller écouter la bande-originale de Inside Llewyn Davis. Fare thee well, my honeys [paroles extraites du standard folk "Dink's Song", interprétée notamment par Bob Dylan et Jeff Buckley, ndlr].

Publicité

Une pleine page dans le New York Times pour Inside Llewyn Davis (Source : Twitter)

L'idée : soutenir le film des frères Coen alors que la cérémonie des Oscars approche. La Vie d'Adèle s'est essayé à une bande-annonce non-censurée mais très marketée, voilà qu'Inside Llewyn Davis prend le risque de choisir un seul et unique avis d'un twittos (il s'agit tout de même du journaliste critique du Times, A.O. Scott) à l'aide d'une référence à sa bande-originale ainsi que de sa conclusion à propos du film, d'ou le "The Best Picture of The Year".

Avec 80% d'espace occupé par du blanc, voilà la preuve que le marketing dans les magazines papiers peut être intéressant, notamment lorsqu'il incorpore des réactions provenant de réseaux sociaux. Comme le précise le site The Wire, une telle opération peut coûter, selon le "media kit" du New York Times, environ 100 000 dollars. Du coup, ça nous a fait penser à la campagne marketing original de Game of Thrones, là aussi dans le New York Times.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 06/01/2014

Copié

Pour vous :