AccueilÉDITO

Vidéo : en Inde, une école pour les grands-mères analphabètes

Publié le

par Mejda Dihi

Une trentaine de femmes analphabètes âgées de 60 à 90 ans apprennent à lire et à écrire à "l'école des grands-mères", située dans l'État indien du Maharashtra.

"Il n'est jamais trop tard pour apprendre", ce dicton prend tout son sens pour ces grands-mères indiennes vivant dans le village de Phangane, dans l'État du Maharashtra, à l'ouest de l'Inde. Ces femmes analphabètes âgées de 60 à 90 ans ont désormais la possibilité d'apprendre à lire et à écrire à Aajibaichi Shala ("l’école des grands-mères" en marathi), une chance inespérée au vu des disparités en matière d'éducation que connaît l'Inde. La chaîne YouTube Great Big Stories s'est rendue à la rencontre de ces élèves un peu particulières.

Vêtues de saris roses, cartable au dos et sourire au lèvres, ces mamies, qui n'avaient jamais été scolarisées, sont heureuses à l'idée de prendre le chemin de l'école. Aujourd'hui veuves pour la plupart, elles avaient dû subvenir aux besoins de leur famille ou avaient été mariées jeunes. À Aajibaichi Shala, la classe débute à 14 heures et se termine à 16 heures. Souvent, les grands-mères sont aidées par leurs petites-filles pour faire leurs devoirs. "Je n’ai jamais été à l’école étant enfant. C’est vraiment bien d’y aller maintenant et d’étudier avec mes amies. Nous nous amusons tellement", déclare Gulab Kedar, âgée de 62 ans, à l'AFP.

L'école est financée par un organisme de charité local dirigée par Yogendra Bangar, professeur à l’école primaire de Phangane depuis trois ans. Il explique ainsi l'initiative :

"Nous avons pensé que donner à ces grand-mères une chance équitable d’avoir accès à la scolarité et à l’alphabétisation leur procurerait du bonheur. À leur âge, elles ne vont pas chercher un emploi dans une entreprise. Mais la joie de pouvoir signer de leur nom et de savoir lire a nettement amélioré leur bien-être."

À voir aussi sur konbini :