Des centaines de gilets de sauvetage ont rappelé aux Londoniens la crise des migrants

Une action symbolique audacieuse pour pousser les citoyens de la capitale britannique à s'intéresser au sujet.

(Photo: Action Aid UK)

© Action Aid UK

Toute la journée du 15 septembre, les Londoniens se sont demandés ce que faisaient tous ces gilets de sauvetage échoués sur les bords de la Tamise. On a appris le lendemain qu'ils faisaient en fait partie d'une installation. Ces gilets de sauvetage, placé à Vauxhall représentent chacune des victimes de la crise des réfugiés. Le but est d'interpeller les Londoniens qui prennent ce chemin tous les matins.

Publicité

Organisée par les associations britanniques Action Aid et du Secours Islamique, cette installation arrive un an après la mort du petit Aylan Kurdi, qui avait choqué le monde entier, et anticipe de quelques jours la marche "Refugees Welcome Here" qui aura lieu à Londres le 17 septembre. Espérons que ce dispositif permette d'attirer l'attention de tous les Londoniens sur cette crise et fasse venir du monde à la marche.

Girish Menon, le directeur d'Action Aid au Royaume-Uni a déclaré au sujet de l'installation  :

"Nous voulons rappeler à tout le monde qu'il n'est pas normal de fermer les yeux sur cette crise. Personne ne devrait être obligé de prendre autant de risques. Mettre sa famille dans un petit canot de sauvetage, ou mettre son destin entre les mains de passeurs véreux."

Publicité

Ce n'est pas la première fois que des gilets de sauvetage sont utilisés pour mobiliser l'opinion publique. L'artiste chinois Ai Weiwei a créé des installations avec ces gilets un peu partout dans le monde, au Palais du Belvédère à Vienne comme au Konzerthaus de Berlin. Le gilet de sauvetage est donc devenu synonyme d'une prise de conscience croissante de cette crise. Espérons que l'action menée par Action Aid réussisse au moins à mobiliser les Londoniens.

À lire -> En images : des nouvelles du Récho, le food truck solidaire avec les réfugiés

Publicité

Par Sophie Tobin, publié le 16/09/2016

Copié

Pour vous :