Vidéo : voilà à quoi ressemble un feu d'artifice vu d'un drone

Ce vendredi 4 juillet, c'était jour de fête nationale aux États-Unis. Au milieu des feux d'artifice et à plusieurs dizaines de mètres de hauteur, des drones se sont invités. 

Vendredi 4 juillet n'était pas seulement le jour de la sortie de l'équipe de France en Coupe du Monde. C'était aussi le jour de la fête nationale américaine avec son lot coloré de feux d'artifice en tous genres, de Los Angeles à New York. Et cette année, une petite nouveauté technologique s'est invitée au plus près des déflagrations joyeuses : les drones, sur lesquels étaient posés des caméras GoPro.

Sur YouTube circulent déjà des vidéos des évènements, que l'on soit à Nashville dans le Tennessee ou à Yachats dans l'Oregon. Le résultat, particulièrement impressionnant car original, donne une autre perspective :

Publicité

D'après Forbes, les drones qui ont été utilisés à la manoeuvre depuis le sol (et via à un écran qui retransmettait les images) étaient des DJI Phantom 2. Le problème, c'est que derrière une pratique sympathique, les propriétaires des drones seraient dans l'illégalité, même si aucune régulation législative n'a été mise en place à ce jour aux États-Unis.

Publicité

En France, un étudiant de Nancy avait été présenté en février dernier au tribunal pour “mise en danger d’autrui”Il avait capturé des images en hauteur de sa ville sans savoir qu'il fallait une autorisation de la Direction générale de l’aviation civile ainsi qu'un certificat attestant de sa capacité à contrôler l'engin.

Quoi qu'il en soit, la marque GoPro est contente que ses caméras aient été utilisées : elle a aussi diffusé une vidéo du 4 juillet sur YouTube.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 06/07/2014