Par Ariane Nicolas

Le projet "The Next Rembrandt" a utilisé des milliers de données liées à des tableaux du maître pour parvenir à cette prouesse un brin flippante.

Les faussaires ont peut-être trouvé leur nouvelle arme. Une entreprise néerlandaise a réussi à imprimer en 3D un faux tableau de Rembrandt. Ce projet, intitulé The Next Rembrandt ("Le Prochain Rembrandt") et mené en partenariat avec le Musée de la maison de Rembrandt, a été présenté mardi 5 avril. Et c'est renversant.

Un an et demi de travail ont été nécessaires pour créer ce tableau imaginaire, copie parfaite du style de Rembrandt, peintre flamand mort en 1669. "Le grand maître peut-il être ramené à la vie et créer une nouvelle peinture ?", s'interroge dans sa vidéo de présentation l'agence de communication J. Walter Thompson, à l'origine du projet. Ron Augustus, de Microsoft, partenaire de l'expérience, résume leur travail ainsi :

"Nous utilisons la technologie et la data de la même façon que Rembrandt se servait de ses pinceaux."

 Des algorithmes au service de l'art

À l'aide d'algorithmes analysant en profondeur des dizaines de tableaux du maître, l'équipe a pu établir un panorama de la technique de peinture propre à Rembrandt.

Pour mener à bien leur projet, les développeurs ont analysé des dizaines de tableaux de Rembrandt. (The Next Rembrandt / Youtube)

Pour mener à bien leur projet, les développeurs ont analysé des dizaines de tableaux de Rembrandt. (The Next Rembrandt / Youtube)

Conclusion de cette analyse data : le tableau devrait être le portrait d'un homme blanc, barbu, âgé de 30 à 40 ans, vêtu de noir avec une collerette blanche et regardant vers la droite. Pour l'expressivité et la forme des traits, l'analyse s'est faite au plus près, grâce à un logiciel détectant plus de 60 points sur le visage. 

Quant à la forme, non pas du modèle, mais de la toile, un scan 3D a permis de repérer l'épaisseur de la touche Rembrandt, afin de la recréer de la façon la plus fidèle possible.

Pour obtenir un vrai tableau et non une photo, il a fallu mesurer les changements d'épaisseur infimes sur les toiles de Rembrandt. (The Next Rembrandt / Youtube)

Pour obtenir un vrai tableau et non une photo, il a fallu mesurer les variations d'épaisseur infimes sur les toiles de Rembrandt. (The Next Rembrandt / Youtube)

Résultat, un portrait d'homme formé de 148 millions de pixels et transformé en vrai tableau par une imprimante 3D spéciale, capable d'apposer 13 couches d'encre différentes. Bluffant, et un brin flippant tant le trait semble précis.

Le tableau final sera exposé prochainement dans un lieu pour l'instant tenu secret.

Rembfeat820

Résultat final du faux. (The Next Rembrandt / Youtube)

Détail du faux créé par ordinateur et imprimante 3D. (The Next Rembrandt / Youtube)

Détail de cette fausse toile du maître créée par ordinateur et imprimante 3D. (The Next Rembrandt / Youtube)